Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

1890 . Deux cow - boys tuent un ptérodactyle

Un monstre ailé ressemblant à un énorme alligator et possédant une queue extrêmement longue ainsi qu’une immense paire d’ailes, a été découverte dans le désert entre les montagnes Whetstone et Huachuca, dimanche dernier, par deux fermiers sur le chemin du retour de Huachuca. La créature était apparemment épuisée par un long vol, et au moment de sa découverte était capable de voler mais uniquement sur de courtes distances à chaque fois. Après le premier choc d’étonnement éprouvé par les deux hommes, qui étaient à cheval et armés de fusils Winchester, ils retrouvèrent suffisamment de courage pour poursuivre le monstre sur plusieurs kilomètres avant d’arriver à distance de tir et parvinrent à le blesser. La créature se retourna vers les deux hommes qui tirèrent avantage de son état d’épuisement, et après quelque coups bien portés, le monstre roula au sol et resta immobile. Les deux hommes s’approchèrent avec précautions, leurs chevaux terrorisés, et constatèrent le décès de la créature. Ils entreprirent de l’examiner et découvrirent que sa longueur (verticale) atteignait 92 pieds (7 pieds équivalent à peu près à deux mètres, NdT), pour un diamètre maximal de 50 pouces (par contre, je ne connais pas les mesures en pouces, mais ça devait être une belle bête, NdT). Le monstre avait deux pattes situées à une courte de distance de l’endroit où les ailes étaient rattachées au corps. La tête, pour autant qu’ils pouvaient en juger, mesurait 8 pieds de long, avec des mâchoires équipées de plusieurs rangées de dents acérées. Ses yeux larges comme des assiettes étaient disposés de chaque côté de sa tête. Les ailes étaient partiellement repliées sous le corps, les rendant difficiles à mesurer, mais nos deux hommes parvinrent à en étirer une suffisamment pour obtenir une longueur de 78 pieds, déduisant donc une envergure totale de 160 pieds. Les ailes étaient faites d’une épaisse membrane transparente et étaient dépourvues de plumes ou de poils, tout comme le reste du corps. La peau du corps était plutôt lisse et les balles avaient pénétré facilement. Les hommes coupèrent une portion de la pointe d’une aile et la ramenèrent chez eux. Tard la nuit dernière, l’un d’eux arriva en ville pour prendre des provisions et pour préparer le dépeçage de la créature, la peau sera ainsi mise à la disposition des scientifiques. Plusieurs hommes se sont rendus sur le site tôt ce matin afin de ramener le corps en ville avant qu’il ne soit mutilé.




10/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres