Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Anomalies . Le cristal de l' Atlantide se réactive

 

Des anomalies électromagnétiques témoignent-elles d'expériences ...

L'  intégralité  de  l'  information  se  trouve  sur  le  lien  ci - dessus  .

Et  ci - dessous  , un  lien  qui  nous  explique  ce  qu'  était  les  cristaux  d'  énergie  Atlante  .

Faite  le  rapprochement  entre  ses  deux  liens  .

Les Atlantes et les cristaux

Une anomalie énergétique puissante détectée dans l'Atlantique en janvier 2011 a conduit à des investigations qui ont permis à l'armée US de ramener une pyramide source de l'anomalie. Cette construction ramenée depuis 500m de profondeur aurait pour origine l'Atlantide.

Elle s'est activée on ne sait pourquoi et a émis un puissant brouillage VLF de plusieurs mégawatts ainsi que des émissions de sursauts gamma. Ramenée à terre pour étude elle a complètement paralysé une base militaire, objet de battage médiatique pendant quelques jours (évidemment la source de la perturbation ne devait pas être divulguée comme "Atlante").

Cette  information  nous  rappelle  aussi  l'  histoire  de  se  plongeur  ,  qui  en  1970  lors  d'  une  plongée  sous  marine  dans  les  Bahamas  découvra  un  cristal  . Voilà  le récit  .

En 1970, le docteur Ray Brown, un praticien naturopathe de Mesa en Arizona, est allé faire de la plongée sous-marine avec quelques amis près des Îles Bari dans les Bahamas, près d'un secteur populaire connu sous le nom de la Langue de l'Océan (cela a été dépeint dans l'émission télévisée, "A la recherche d'Atlantis" fait à l'origine en 1979.)


Pendant une de ses plongées, Brown s'est trouvé séparé de ses amis et en les cherchant il fut effrayé quand il rencontra par hasard une forme de pyramide étrange se découpant sur la lumière bleu-vert.
En examinant plus avant, Brown fut surpris par la surface en pierre de la structure entière lisse comme un miroir, avec les joints entre les blocs individuels presque imperceptibles.


En nageant autour du pyramidion, dont Brown pensa que ça pouvait être du lapis lazuli, il découvrit une entrée et décida d' explorer l'intérieur.
En passant dans un vestibule étroit, Brown entra finalement dans une petite pièce rectangulaire avec un plafond en forme de pyramide. Il fut totalement stupéfié de voir que cette pièce ne contenait aucune algue ou corail sur les murs intérieurs. Ils étaient totalement impeccables!
En outre, quoique Brown n'ait apporté aucune torche avec lui, il pouvait néanmoins voir tout dans la pièce avec sa vue normale. La pièce était bien éclairée, mais aucune source de lumière directe n'était visible.
L'attention de Brown fut attirée par une tige métallique cuivrée de trois pouces (7,6 centimètres) de diamètre pendant de l'apex du centre de la pièce et au bout de laquelle était attachée une gemme rouge à facettes, effilée en pointe.
Directement au-dessous de cette tige et cette gemme, assise au milieu de la pièce, se trouvait une embase de pierre taillée avec une plaque en pierre avec des extrémités en volute. Sur la plaque il y avait une paire de mains en métal couleur bronze, grandeur nature, qui semblaient noircies et brûlées, comme si elles avaient été soumises à une chaleur énorme.


Blottie dans les mains et placés à quatre pieds (1,20 mètre) directement au-dessous de la pointe de la gemme de la tige du plafond, il y avait une sphère de cristal de quatre pouces (10 centimètres) de diamètre.
Brown essaya de desserrer la tige du plafond et la pierre précieuse rouge mais aucune ne bougea. En retournant à la sphère de cristal, il trouva, à sa stupéfaction, qu'il l'a sépara facilement des mains en bronze. Avec la sphère de cristal dans sa main droite il sortit ensuite de la pyramide.
Comme il partait, Brown sentit une présence invisible et entendit une voix lui disant de ne jamais revenir!
En craignant, justement, que son butin peu commun puisse être confisqué par le Gouvernement américain en tant que trésor récupéré, le docteur Brown ne révéla l'existence de sa sphère étrange de cristal, et ne rapporta non plus ses expériences qu'en 1975, quand il exposa son cristal pour la première fois à un séminaire psychique à Phoenix.
Depuis ce temps, la sphère de cristal a fait seulement très peu d'apparitions publiques, mais à chaque occasion les gens qui l'ont vu y ont éprouvé des phénomènes étranges directement associés.
Profondément à l'intérieur de la forme de cristal, on se fixe sur trois images pyramidales, l'une devant l'autre, de tailles décroissantes. Quelques personnes qui entrent dans un état méditatif profond de conscience sont capables de discerner une quatrième pyramide, en avant des trois autres.
Elisabeth Bacon, un médium de New York, affirma en transe, que la sphère de cristal avait autrefois appartenu à Thot, Dieu égyptien qui était responsable d'avoir enterrer un coffre secret de savoir à Gizeh, près des trois grandes Pyramides.
Peut-être les positions des trois images pyramidales dans la sphère de cristal contiennent la clef cherchée depuis longtemps pour la découverte de la quatrième, la pyramide encore non trouvée, souterraine qui nous mènera à la Chambre des Archives ? Qui sait ?
En regardant la sphère de cristal de côté, les images internes se dissolvent dans des milliers de lignes de fracture minuscules. Brown estime que celles-ci peuvent s'avérer être de nature électrique, comme une certaine forme de circuit microscopique.
D'encore un autre angle et dans des conditions spéciales, beaucoup de personnes ont été capables de voir un grand oeil humain les regarder fixement et sereinement. Des photographies de cet œil ont aussi été prises!
La sphère de cristal du docteur Brown a été la source d'une grande variété de présences paranormales et mystérieuses. Les gens ont senti des brises ou des vents soufflant près d'elle. Des couches froides ou chaudes l'entourent à des distances diverses. D'autres témoins ont observé des lueurs fantomatiques, ont entendu des voix ou ont senti des sensations picotantes étranges l'entourant.
Une aiguille de boussole, placée à côté de la sphère de cristal, filera en sens inverse des aiguilles d'une montre, puis ensuite dans la direction opposée si on la déplace seulement quelques pouces plus loin. Les métaux deviennent temporairement magnétisés quand ils entrent en contact avec la sphère.
Il y a des même des cas enregistrés où la guérison a eu lieu en touchant simplement la sphère.
Nous pouvons seulement spéculer quant à pourquoi la sphère de cristal a été créée et quelle partie elle a autrefois joué dans la pyramide sous-marine des Bahamas découverte par Ray Brown!

Peut-être la pyramide des Bahamas de Brown était autrefois une partie de l'Atlantide. Il a été suggéré que cette pyramide submergée attirait, accumulait et même produisait autrefois une certaine forme de force cosmique.
La tige suspendue pouvait conduire des forces accumulées dans le pyramidion. La gemme rouge à facettes à son extrémité pouvait avoir été utilisée pour concentrer et projeter les énergies à la sphère de cristal au-dessous d'elle. Les mains brûlées et noircies, montrant la preuve d'un transfert d'énergie, ont probablement amplifié la sortie de ces énergies tandis que la sphère de cristal a agi comme le tuner et le diffuseur des énergies.



31/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres