Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Fabriqué de la peau .

Des chercheurs français ont fabriqué de la peau - La France à Cuba

Des  chercheurs  canadiens  auraient  réussi  à  fabriquer  du  sang  a  partir  d' un petit  échantillon  de  peau  . Pour  arriver  à  se  stade  , Il ont  en  fait cultiver les fibroblastes (cellules de soutien) contenu dans cet échantillon puis les ont « infecter » avec un virus contenant un gène, OCT4, provoquant la transformation des fibroblastes en cellules souches du sang. Après quelques semaines de croissance dans un bain de protéines, ces fibroblastes commencent à produire des cellules sanguines.  

Si  nous  reprenions  la  culture  de  ses  fibroblastes ,  en  les  inféctant  avec  le  virus  contenant  le  gène  OCT4  ,  nous  pourrions  fabriqué  les  cellules  souches  qui  fabriquent  la  peau  .

Pour  en  accélerer  la  croissance  ,  il  faudra    baignés  la  culture  dans  un  plasma  lumineux  électromagnétique  .  Voir  lien suivant

photothérapie - Thérapeutique Dermatologique

plasma

En  intégrant  se  procéder  sur  le  corps  des  grands  brulés  ,  leur  se  regenereraient  à  vitesse  accélerer  grace  au  bain  du  plasma  lumineux  électromagnétique  . 

Poche de sang à l'Institut Pasteur à Paris. API/SUPERSTOCK/SIPA Poche de sang à l'Institut Pasteur à Paris. API/SUPERSTOCK/SIPA

La méthode mise au point par des scientifiques de l'Université Mc Master (Ontario, Canada), est prometteuse. Elle permet la fabrication de cellules sanguines à partir d'un petit échantillon de peau du sujet sans avoir besoin de recourir à des cellules souches embryonnaires. En s'affranchissant donc des contraintes éthiques et des risques liés à la manipulation des CSE.

« Nous croyons qu'à l'avenir, nous pourrons créer du sang de manière bien plus efficace » souligne Mick Bhatia, auteur de l'étude publiée par la revue Nature. Il estime que cette nouvelle méthode permet de créer suffisamment de sang pour une transfusion avec un échantillon de peau de quatre centimètres sur trois.

Il suffit en fait de cultiver les fibroblastes (cellules de soutien) contenu dans cet échantillon puis de les « infecter » avec un virus contenant un gène, OCT4, provoquant la transformation des fibroblastes en cellules souches du sang. Après quelques semaines de croissance dans un bain de protéines, ces fibroblastes commencent à produire des cellules sanguines.  



08/11/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres