Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

L' Utérus Artificiel . Une réalité Extraterrestre

-  Tu  enfanteras  dans  la  douleur "  .

Fuir  les  préceptes  Bibliques  ,  est  un  indicateur  du  degré  de  l' immoralité  régnante  .  Mais  ce  que  propose  ci - dessous  " Anna  Smajdor  "  existe  déja   dans  l'  actualité  Ufologique  .

Car  d'  après  nombres  de  femmes  enlevés  par  des  Extraterrestres  ,  il  existerait  à  bord  des  vaisseaux  Extraterrestres  un  appareillage  qui  permettrait  le  développement  des  foetus   humain  sans  la  femme  .

Une  fois  fécondé  par  une  semance  extraterrestre  ,  la  femme  est  relaché  dans  la  nature  . Bien  entendu  ,  avec  l'  implant  qui  permet  a  l'  ovni  de  la  localisé  .

Lorsque  l'  embryon  s' est  bien  développé  et  passe  à  l'  etat  de  Foetus  ,  la  femme  est  une  nouvelle  fois  enlevé  . On  lui  retire  son  Foetus  que  l'  on  installe  dans  les  incubateurs  qui  termineront  son  développement  .

Pour  intégrer  les  incubateurs  presents  dans  l' Ovni  ,  l'  embryon  doit  automatiquement  passé  au  stade  de   Foetus  .

voir  liens  suivants  .

Disparition de foetus du ventre de femmes enlevé (abductee)

http://youtu.be/H3KxI8izOHM


Anna  Smajdor  ne  veut  plus  voir  la  femme  enfanté  dans la douleur  .

« Les fonds publics devraient servir à la recherche sur l’ectogenèse – la gestation en utérus artificiel – pour mettre fin à la réalité « barbare » de la grossesse et de l’accouchement.

C’est ce que propose une « bioéthicienne » britannique reconnue, Anna Smajdor, pour qui c’est là la seule façon de mettre un terme aux inégalités entre hommes et femmes.

C’est l’idéologie du genre poussée à son paroxysme – mais en même temps il ne s’agit pas d’une proposition considérée comme aberrante ou extrémiste puisqu’elle s’exprime dans une revue universitaire de premier plan, le Cambridge Quarterly of Healthcare Ethics, et qu’elle émane d’un professeur d’éthique à l’université d’East Anglia. Anna Smajdor soutient que la grossesse et l’accouchement sont si douloureux, si risqués et imposent tant de limites aux femmes sur le plan social qu’aucune société libérale ne devrait les tolérer. »




03/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres