Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

La Z- machine . Une bombe thermonucléaire à la portée de n' importe qui

Actualité > La Z-Machine dépasse les deux milliards de degrés

La Z machine : l'humanité découvre le feu absolu EED - Energie et ...

Tout savoir sur la Z-Machine: explication et fonctionnement ...

Le bore et l'argent du bore - AgoraVox le média citoyen

C'est le progrès le plus significatif dans la recherche de production d'électricité depuis de nombreuses décennies"

Des impulsions ultra-brèves rapprochent un peu plus la Z-machine d'un générateur à fusion à haut rendement

Un circuit révolutionnaire capable de tirer des milliers de coups sans faillir Le chercheur de Sandia Bill Fowler teste les circuits d'un générateur LTD capable de produire de très fortes impulsions électriques de manière rapide et répétée. (Photo par Randy Montoya)

LTD device

Les USA ont adopté fin 2005 un programme de rénovation de leur armement nucléaire (programme Reliable Replacement Warhead). Officiellement, il s'agit de sécuriser, de fiabiliser, et donc de réduire le nombre de têtes, pour faire des économies... au prix de quelques dizaines de milliards d'euros .

Depuis des années, les laboratoires Sandia de Los Alamos, US Department of Energy, ont pour mission de perfectionner les armes nucléaires. Ils ont pour cela construit la « Z-machine » ,un générateur de rayon X, qui sert aussi à des recherches sur la fusion nucléaire. En 2003, déjà, l'engin avait fait fusionner une capsule de Deutérium .

Review Letters : un an auparavant, et un peu par hasard, ils ont pulvérisé le record de température en labo, à « plus de 2 milliards de degrés », et enregistré un dégagement d'énergie quatre fois supérieur à ce qu'ils attendaient. En lisant bien l'article, on voit même qu'ils flirtent avec les 4 milliards, dans un plasma surcomprimé par un énorme champ magnétique. Sous l'œil du nec plus ultra des instruments de mesure rassemblés pour l'occasion, l'expérience est incontestable. Pourtant, les chercheurs peinent à expliquer leurs résultats : auparavant, hors accélérateur de particule, le record de température plafonnait vers cent millions de degrés, sauf au cœur de l'explosion d'une bombe H, à fusion thermonucléaire. Or, justement, il n'y a, en principe, qu'une réaction de fusion pour expliquer l'excédent d'énergie observé. Mais, comme ce n'était pas au programme, les chercheurs répugnent à s'avancer et évoquent une énergie d'origine inconnue.


la « Z machine » dévoile un concept de bombe H enfin pratique. Jusqu'à présent, l'allumage de la réaction thermonucléaire réclamait l'énergie d'une bombe à fission, comme celle d'Hiroshima, réduite là au rôle de simple détonateur. Maintenant, on peut envisager de la remplacer par un hybride de Z machine et de générateur magnéto-inductif à explosif, dérivé de ceux inventés, il y a cinquante ans, par Andreï Sakharov, le père de la bombe H soviétique. À la clé, des engins d'autant plus utilisables qu'ils ne seront plus radioactifs (sauf si on fait exprès, comme dans les bombes à neutrons), et, surtout, qu'ils n'auront pas de limite inférieure de puissance : jusqu'alors, faire sauter le monde était un jeu d'enfant, mais on ne pouvait pas jouer... Maintenant, on peut envisager des bombes sur mesure, et pouvoir jouer tous les jours.

Effet secondaire indésirable, cette simplification met la bombe H à la portée de n'importe qui, puisque l'on n'a plus besoin de plutonium ou d'uranium enrichi, si difficile à obtenir.

En attendant, du côté de Los Alamos et de Livermore, les deux grands labos spécialisés, on s'active sur les plans de la nouvelle bombe US. On peut imaginer que la reprise des essais n'est qu'une question de temps, et qu'on n'y verra que du feu. Ainsi, qui sait si l'essai « Divine Strake » d'une méga bombe conventionnelle dans le désert du Nevada, finalement annulé l'été dernier, ne devait pas dissimuler celui d'une mini bombe H nouvelle formule, sans radioactivité et avec une signature sismique équivalente ? Demain, on nous fera prendre un missile pour un météore.



03/07/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres