Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Le mystère du Golem de Prague

090471wc - Du Golem à Frankenstein / Vidéos / Accueil - Le Jour du ...

Le Golem - L'homme d'argile - Histoires d'antan

Le Golem de Prague

31 janvier 1908 : Le Golem de Prague | Il y a un siècle

Les  liens  ci - dessus  vous  parlent  du  Golem  de  Prague  .

LE   GOLEM   .

Bien  entendu  ,  pour  creer  un  golem  ,  le  mot  Emeth  ne  suffit  pas  .  Il  y  aurait  tout  un  rituel  comprenant  une  série  de  prières  et  d'  incantations  Kabalistiques  .  Ce  sont  ses  formules  récités  possèdant  des  intonations  magiques  qui  induisent  dans  la  statue  d'  argile  un  semblant  de  vie  . 

Mais  pour  se  mouvoir  ,  le  Golem  aurait  forcement  besoin  d'  une  entité  astral  qui   occuperait  son  corps  argileux .  Donc  les  incantations  kabalistiques  n'  ont  qu'  un  but  ,  pièger  un  esprit  (  âme  de  desincarné )  pour  ensuite  l'  insufler  dans  le  golem  .

Une  autre  incantation  est  nécessaire  pour  maintenir  cette  âme  dans  le  Golem  .

Pour  liberer  l'  âme  de  sa  prison  d ' argile  ( Golem )  ,  il  faut  briser  le  sort   par  de  nouvelles  incantations  .

LA  BIBLE  ET  LE  GOLEM  .

La Bible juive dans son psaume 139,16 emploie le mot Golem dans son sens originel, soit embryon, substance informe. Selon les rabbins, la création d'Adam se fit en sept jours, au cours du dernier, Dieu souffla dans ses narines et l'anima, c'est alors que certains Rabbins ont estimé possible de créer un être animé.

Selon les légendes, certains Saints Thamuldiques avaient réussi a animer une masse ayant la force d'un homme. A l'époque des croisades, les Juifs pour tenter de survivre et disposés à se défendre créèrent cette arme terrible mais incontrôlable que fut le Golem. On devait pétrir avec de l'argile rouge une statue humaine à peu prés de la taille d'un enfant de dix ans, puis écrire sur son front le mot Vie en Juif, soit EMETH.

Aussitôt, la créature vivait, devenant un esclave docile pour le magicien qui pouvait ainsi lui commander les travaux les plus durs. Un seul inconvénient, le Golem croissait avec une très grande rapidité devenant un géant. Le seul remède pour transformer le Golem en une masse inerte était d'effacer sur son front le mot Vie et de le remplacer par le mot Mort c'est à dire Meth. Un rabbin nommé Ben Levi, créa ainsi quatre géants qui creusèrent au sein de sa maison un souterrain de mille pas de longueur, dont il avait besoin pour cacher ses trésors et ses livres, à la veille d'une perquisition, dont il avait été secrètement averti.

Quand le travail fut terminé, le Rabbin se trouva fort embarrassé, car les Golems avaient trois fois leurs tailles, il ordonna respectivement aux trois golems de s'agenouiller pour renouer les cordons de ses sandales, de cette ruse il put effacer sur leurs fronts la première lettre du mot Vie. Au XVI eme siècle, lors des persécutions contre les juifs, les histoires de Golem prirent une importance considérable, ce dernier se transformant non plus en des esclaves mais en sorte d'héros nationalistes, en somme un symbole de défenseur.




07/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres