Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Les additifs Alimentaires . Le danger de l' Aspartame

LES "ADDITIFS ALIMENTAIRES" : CES POISONS QUI NOUS TUENT À PETITS FEUX!

http://www.dailymotion.com/swf/video/x5j3xn_aspartame-alerte-rouge-1_news?additionalInfos=0

http://www.dailymotion.com/swf/video/x5j4a5_aspartame-alerte-rouge-2_news?additionalInfos=0

http://www.dailymotion.com/swf/video/x5j40t_aspartame-alerte-rouge-3_news?additionalInfos=0

 
Les additifs alimentaires sont présents en grande quantité dans les produits alimentaires que l’on consomme au quotidien mais ne sont pas considérés et reconnus comme dangereux pour la plupart alors que nombre d’études devraient inciter à leur interdiction au moins par précaution, car ce n’est pas parce qu’un produit n’est pas interdit ou qu’aucune étude n’a démontré sa dangerosité qu’il ne l’est pas, sans compter sur les études qui montrent la dangerosité extrême de certains comme l’Aspartame mais qui est toujours autorisée !



Ce livre permet de voir un état des lieux des dangerosités connues des additifs les plus répandus dans notre alimentation quotidienne.




 
 
 
 
 
 
 
Le livre de Corinne Gouget "Additifs Alimentaires" en est à sa 10ème édition et malheureusement ni les pouvoirs publics, ni les médias n’ont décidé de dénoncer ces produits autorisés pourtant connus comme étant très dangereux pour certains comme l’aspartame qui remplace le sucre dans les produits dits "lights" par exemple.

Ce livre est une liste d’additifs avec leur effets nocifs indiqués, classés en trois groupes, verts, oranges et rouges. Mais vert ne veut pas dire que c’est sans danger, seulement qu’aucune étude à ce jour n’a montré la dangerosité du produit, les oranges sont ceux où les avis divergent et les rouges sont ceux où les études ont démontré au 3/4 d’entre elles au moins la dangerosité du produit.

Mais comme vous vous en doutez, la plupart des produits oranges ou rouges de ce livre ne sont pas interdits dans l’alimentation industrielle, ni même déconseillés, il n’existe pas non plus de campagne informant des dangers de ces produits, les pouvoirs publics considèrent comme les industriels que du moment qu’ils sont autorisés, c’est qu’ils sont sans dangers (!), et bien entendu, ces mêmes industriels oublieront de vous citer les études indépendantes qui montrent la dangerosité de tel ou tel produit. On peut consulter par exemple ce document racontant comment l’aspartame a été autorisée aux USA malgré les études défavorables démontrant sa dangerosité :

"L’aspartame n’a été autorisé qu’en 1981, pour les aliments solides. Pendant plus de 8 ans, la FDA refusa son autorisation à cause des crises d’épilepsie et des tumeurs cancéreuses du
cerveau provoquées par ce produit sur des animaux de laboratoire. La FDA continua à refuser cette autorisation jusqu’à l’arrivée de Ronald Reagan à la Maison Blanche (un ami
de Searl) qui démit de ses fonctions le Commissaire de la FDA responsable de cet état de fait. Le Dr. Arthur Hull Hayes fut alors nommé Commissaire. Cependant, il y avait alors tellement d’opposants à l’autorisation qu’un Commission d’Enquête fut créée. La commission statua : "Il ne faut pas autoriser l’aspartame." Le Docteur Hayes REJETA les conclusions de sa propre Commission d’Enquête."



04/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres