Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Les Rats démineurs

http://www.dailymotion.com/video/xb18vb_jose-delgado-corrida-et-vivisection_animals

Dans  le  futur  ,  plus  besoin   de  cordes  pour  tenir  en  laisse  les  rats  , mais  une  puces  dans  le  cerveau  qui  arrêtera  net  les  mouvements du   rat  . 

Deux euros suffisent pour poser une mine, mais près de 700 sont nécessaires pour la désamorcer. Les méthodes traditionnelles, telles que les détecteurs de métaux et les chiens dressés, sont en effet très coûteuses en temps et en argent. Dans le sud du Mozambique, une ONG a trouvé une méthode plus simple, moins chère, et très efficace : les rats démineurs.

C'est en lisant un article sur les gerbilles qui détectent des explosifs grâce à leurs dons olfactifs que Bart Weetjens, un ingénieur mécanique belge, a eu l'idée de remplacer les chiens démineurs par des rats.

Weetjens a choisi de baser son ONG, APOPO, en Tanzanie, car l'Afrique est le continent qui compte le plus grand nombre de victimes de mines. Les opérations de déminage ont débuté en 2004 dans la province de Gaza, dans le sud du Mozambique. Durant 16 ans, une guerre civile a ravagé ce pays et des milliers de mines antipersonnel ont été plantées, jusqu'à la fin du conflit en 1992. Aujourd'hui, près d'un million de mètres carrés ont été déminés par l'APOPO et le Mozambique devrait s'être complètement débarrassé du fléau d'ici 2014.

Pourquoi avoir choisi les rats ? Parce que contrairement aux détecteurs de métaux, ils peuvent détecter les mines encapsulées dans du plastique. Ensuite, ils sont si légers qu'ils passent sur les mines sans les déclencher. Il faut environ 5 kilogrammes pour faire exploser une mine et les rats pèsent trois fois moins. Enfin, leur entraînement coûte 6000 euros, ce qui est quatre fois moins cher qu'un chien.



19/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres