Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Mini Guerre chez les Amish ?

 

Quatre femmes amish ont été inculpées pour avoir coupé la barbe et les cheveux de coreligionnaires. Ce geste a été considéré comme un affront fait à l’identité de ces protestants américains qui refusent le monde moderne, a indiqué mercredi le ministère américain de la justice.

Au total seize personnes, dix hommes et six femmes, ont été poursuivies ces derniers mois dans cette affaire d’attaques qui se sont déroulées entre septembre et novembre dernier.

Lors des agressions, les personnes se sont emparées de plusieurs Amish et “leur ont coupé la barbe et les cheveux à l’aide de ciseaux et de tondeuses électriques, blessant ces hommes ainsi que ceux qui ont tenté de s’interposer”, note l’acte d’accusation. Ces actions visaient à humilier les victimes.

Les quatre femmes nouvellement inculpées sont toutes mariées à des neveux de Samuel Mullet, le chef de la communauté. Arrivé avec sa famille à Bergholz dans l’Ohio, dans le nord des Etats-Unis, en 1995, Samuel Mullet est devenu le chef spirituel du clan en 2003, suscitant deux ans plus tard un véritable schisme dans la communauté en excommuniant plusieurs familles.

Rien ne se décidait sans l’aval de Samuel Mullet. Il imposait des châtiments violents à ceux qui s’opposaient à lui.

Apparemment, Mullet aurait décidé de lancer des expéditions punitives après que sa décision d’excommunication de certaines familles de Bergholz eut été remise en cause lors d’un rassemblement de chefs religieux amish.

(Source : Belga)

 




31/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres