Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Paranormal Activity . L' image thérapeutique .

Affiche du film
© 2010 AFP
Le film d'horreur "Paranormal activity", qui vient de sortir dans les salles de cinéma italiennes, a déjà provoqué des dizaines d'accès de panique, essentiellement chez de jeunes spectateurs, conduisant une association de consommateurs à envisager une action en justice.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le film d'horreur "Paranormal activity", qui vient de sortir dans les salles de cinéma italiennes, a déjà provoqué des dizaines d'accès de panique, essentiellement chez de jeunes spectateurs, déclenchant une polémique sur l'absence d'interdiction du film aux mineurs.

"Les cas avérés d'accès de panique et les autres effets psychologiques enregistrés chez des mineurs, liés à la vision du film, montrent clairement la nécessité de l'interdire aux moins de 18 ans", a affirmé lundi dans un communiqué Codacons, une des principales associations italiennes de consommateurs.

Un avis partagé par l'association de parents Movimento genitori (Moige) : "Il est incompréhensible qu'un film de ce type ne soit pas classé comme interdit aux moins de 18 ans", estime l'association, qui souligne qu'aux Etats-Unis le film est interdit aux moins de 17 ans non accompagnés par un adulte, en Angleterre aux moins de 15 ans et en Allemagne et aux Pays-Bas aux moins de 16 ans.

Alessandra Mussolini, petite-fille du Duce et présidente de la Commission Enfance de la Chambre des députés, est aussi montée au créneau pour réclamer au ministère de la Culture des "mesures d'urgence" contre cette "forme de violence".

Le 118, le numéro italien de police-secours, a enregistré des dizaines d'appels, comme par exemple à Naples, où, selon un employé du 118, "plusieurs cas d'accès de panique qui ont duré plus d'une demi-heure se sont produits samedi soir".

"Le cas le plus grave concerne une jeune fille de 14 ans qui a été transportée à l'hôpital en état de catalepsie", a-t-il précisé.

"Les mineurs qui ont ces derniers jours subi des désagréments liés à la vision du film, comme des accès de panique, des tremblements, des vomissements, des états de choc (...) pourraient engager des actions (pour obtenir) des dommages-intérêts auprès des tribunaux", a indiqué le président de Codacons, Carlo Rienzi.

En 2007, à la suite d'un recours de l'association, le film de Mel Gibson "Apocalypto" avait été interdit aux moins de 14 ans.

"Paranormal activity", un thriller indépendant américain d'Oren Peli réalisé à la manière d'un documentaire avec un budget de 15.000 dollars, est sorti aux États-Unis le 16 octobre et en France le 2 décembre.

Le film met en scène un couple, Katie et Micah, qui sont témoins de phénomènes surnaturels dans leur maison : la caméra est tenue par le couple, avec des images souvent floues et mal cadrées à la manière du film "Le projet Blair Witch".

Le ministre italien de la Défense Ignazio La Russa, père d'un petit garçon de sept ans, a qualifié la semaine passée de "chose horrible" la bande-annonce du film diffusée à toute heure par certaines chaînes télévisées italiennes, affirmant qu'elle "terrorise des milliers d'enfants".



10/02/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres