Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Synchrotron . voir le Christ

 jésus, christ

Le synchrotron

Comme  le  montre  le  lien  ci - dessous  ,  certains  lieux  ou  se  seraient  dérouler  de  tragiques  evènements  sembleraient   gardés  en  mémoire  quelques  traces  de tous  ses   crimes  .  C' est  une  question  de  perception  d'  ondes  que  la  science  n'  a  pas  encore  découverte  .  Mais  elle  s'  y  approcherait  avec  la  technologie  de  se  nouveau   accelerateur  de  particules  " le  Synchrotron  "  qui  scrute  la  matière  au   niveau  atomique  . Pour  esperé   capturé  certaines   images  issues  de  la  mémoire  des  lieux  ,  il    faudra  réalisé     des  modifications    autour  de  ses  accelerateurs   .

Une caméra scanner pour voir les scènes de crimes | Mystère et ...

Et  que  dire  de  cette  invention  faite  par  des  freres  bénédictins  Italiens  ,  qui  accompagné  par  quelques  scientifiques  mirent  au  point  un  appareil  qui  aurait été  capable  de  restitueé  des  films  de  notre  passé  .  . La  technologie  du   Synchrotron  nous  conduit - elle  vers  la  conception  d'  une  machine  identique  ????????????????????????????? Voir  lien  suivant 

Le chronoviseur: mythe ou réalité? : Les Voies de la Sagesse

Le  Synchrotron  . Un  nouvel  espoir  pour  enfin  capter  les  vidéos  de   l'  invisible . Voir  lien suivant

Un synchrotron pour analyser les matériaux du patrimoine et de l ...

Un centre de recherche unique au monde va voir le jour sur le plateau de Saclay. Sa particularité ? Exploiter les puissants faisceaux lumineux du synchrotron Soleil pour analyser les matériaux anciens.



Éclairer les matériaux du patrimoine culturel jusque dans leurs plus fines particules est un défi que de nombreux scientifiques pourront relever d’ici trois ans en Île-de-France. L’Institut photonique d’analyse non-destructive européen des matériaux anciens (Ipanema) va en effet voir le jour à Saint-Aubin sur le plateau de Saclay (91).

Son bâtiment de 1.600 m², dont la construction est totalement financée par la Région, sera implanté sur le terrain du centre de recherche Soleil pour utiliser au mieux les installations et les lignes de faisceau du synchrotron qu’il abrite.

Le rayonnement du synchrotron Soleil est fourni par un anneau de stockage de 354 m de circonférence dans lequel des électrons circulent à grande vitesse. Chaque ligne s’apparente à un laboratoire dans lequel les échantillons sont préparés et analysés, et où les infos recueillies sont traitées. Physique, chimie, médecine… les applications du synchrotron sont nombreuses.

Utiliser les faisceaux du synchrotron pour analyser des matériaux anciens va permettre de comprendre tant les techniques mises en œuvre pour les réaliser, que les processus qui ont conduit à leur altération dans le temps.



Vitraux d’église, tableaux de maîtres ou échantillon d’une fresque sont autant d’objets susceptibles d’être explorés par Ipanema. Les données recueillies ne serviront pas à la restauration des œuvres mais bien à leur conservation. Elles permettront à terme d’établir les conditions nécessaires à la préservation d’objets préalablement sélectionnés. Des informations non négligeables pour l’avenir des musées notamment.

Unique au niveau international, Ipanema viendra en support des institutions existantes spécialisées dans l’étude des matériaux de l’archéologie, de la paléontologie, du patrimoine et des environnements anciens (comme le Louvre notamment). Il permettra de mettre en place des synergies originales avec un grand nombre d’acteurs de ces disciplines, en région, en France, mais également aux niveaux européen et international.



02/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres