Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Technologie extraterrestre . Un réacteur bien vivant

http://www.youtube.com/watch?v=SCxvQMCp3x8

 

 Le  concepteur  d' un  réacteur   à  confinement  électromagnétique   ,  sera  inviter  à  se  rendre  sur  la  zone  51  .

Son  témoignage   est  assez  explicite  .  Il  y  aurait  bien  la  présence  d' une  technologie extraterrestre .

adair.jpg

David Adair est né en 1954. En 1965 il construit sa première fusée. En 1971 il gagne le Most Outstanding in the Field of Engineering Sciences de l'USAF (US Air Force). A cette époque il invente un moteur de contention de fusion électro-magnétique avec l'aide de la NSF puis avec le DoD et la NASA sous l'autorité du général Curtis LeMay. Le 20 Juin, il est à la Zone 51.

En 1973 il conçoit et fabrique le système mécanique permettant de changer les moteurs de turbine de jets qui fait encore référence aujourd'hui.

David Adair est un ingénieur de réputation mondiale spécialisé dans l'aérospatiale et l'aéronautique ayant travaillé pour l'armée américaine (l'Air Force et la Navy) ainsi que pour d'importantes firmes en armement.

En 1997, Adair apporte son témoignage au projet Révélation du CSETI.

Son intégrité et sa sincérité ne peuvent en aucun cas être mises en doute contrairement à celles de Robert Lazar.

Lors de son bref séjour dans la base 51 il y a plus de 30 ans, il a pu observer deux pistes d’envol de plus de 3 000 mètres chacune. Arrivé au hangar central, le sol s’est affaissé. Un ascenseur géant a mené les visiteurs à environ 60 m sous terre.

Apparemment l’installation souterraine est gigantesque. Elle est surmontée d’une sorte de toit en cascade, un peu comme un arc-en-ciel.
Puis, les murs ont glissé devant lui et il a pu ainsi voir de grands espaces de travail et des bureaux.

On lui a fait voir un réacteur de la taille d’un autobus. Selon lui, le réacteur était incroyablement sophistiqué et d’une technologie très avancée. L’engin ne comportait aucun boulon, ni soudure apparente.

Le plus étrange était que la matière semblait sensible au toucher, comme vivante. Elle semblait réagir aux ondes. Le réacteur qu’il venait d’inventer était bien primitif à côté de cet engin.

Aujourd’hui, des recherches officielles sont menées sur des avions de combat. Le pilote est relié grâce à des électrodes au cerveau commande de l’avion.

Ce sont les pensées du pilote qui font réagir l’engin. Il y a donc une véritable relation symbiotique entre le pilote et son avion.

Le réacteur observé dans la zone 51 dans les années 70 était conçu selon le même principe ; changeant de couleur en fonction de l’état d’esprit de celui qui le touchait. Mais, à cette époque, aucun pays ne possédait une telle technologie.

C’est le seul scientifique a avoir observé directement ce qu’il considère comme étant un réacteur symbiotique, voire biologique, d’origine extraterrestre.



19/04/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 18 autres membres