Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Tunisie . La famille Trabelsi . Une origine JUIVE

Un  fait  divers  qui  vient  de  se  derouler  en  Tunisie  (  incendie d' une synagogue )  ,  semblerait  nous  indiquer  que  le  nom  Trabelsi  aurait  une  origine  JUIVE  .  Et  ce  qui  renforcera  cette  hypothèse  ,  c' est  de  savoir  que  la  communauté  Juive   de  KAIROUAN  ( Tunisie  )  remonterait  au  8  èmes  siécles  après  JC  .  A  cette  époque  ,  un  grand  nombre  de  juifs  prefererent  se  convertir  à  l'  Islam   pour   pouvoir  développer  un  commerce    .

L'  appétis  des  Trabelsi  pour  l'  argent  ne  trouverait  - il  pas  sa  source  dans  cette  origine  .

Comme  vous  le  lierez   sur  le  texte  suivant  ,   suite  à la  reconquistada  des  princes  Catholique  en  Espagne  ( 1492 )  , et  pour  ne  pas  perdre  leurs  religions  , des   centaines  de  milliers  de Juifs  Sépharades  quitteront  l'  Espagne  ,  certains  d' entre  eux  viendront  se  refugier  en  Afrique  du  Nord  .

Une  arrivée  qui  renforcera  la  presence  juif  en  Tunisie  .

 

En 1492, les Juifs sont expulsés d'Espagne: 160 000 Juifs sépharades quittent leur pays plutôt que d'abandonner leur religion. Un véritable exode puisque par comparaison, 50 000 seulement accepteront de se convertir au christianisme. Moins d'un tiers choisira de rester en Europe. En passant par le Portugal, 25 000 Juifs espagnols iront ainsi s'établir aux Pays - Bas, 10 000 en France, 10 000 en Italie. Et à partir de l'Europe un groupe de 5 000 personnes traversera l' Atlantique vers l'Amérique.

La grande majorité préféra s'installer dans les pays méditerranéens voisins et plus particulièrement dans l' Empire Ottoman, qui accueillit le plus gros contingent de Juifs sépharades: 90 000. Un petit groupe prit la direction de l'Afrique du Nord, notamment vers le Maroc et la Tunisie (la communauté juive de Kairouan remonte au 8e siècle) .

TUNISIE  . UNE  SYNAGOGUE  INCENDIE

Une synagogue de Gabès, dans le sud de la Tunisie, a été incendiée hier soir par des inconnus, a indiqué   Trabelsi Perez, le chef de la communauté juive de Djerba, située à 500 km au sud de Tunis.

"Des gens ont incendié la synagogue lundi soir et les rouleaux de la Torah ont été brûlés", a précisé M. Perez, joint par téléphone depuis Tunis. "Ca m'étonne car il y avait des policiers non loin de la synagogue", a poursuivi M. Perez qui est également président de la Ghriba, la plus ancienne synagogue d'Afrique sur l'île de Djerba.

La Ghriba avait été visée en avril 2002 par un attentat au camion piégé revendiqué par Al-Qaïda. 21 personnes avaient été tuées: 14 touristes allemands, 5 Tunisiens et deux Français.  M. Perez a par ailleurs indiqué que les vitres de trois ou quatre voitures dans le quartier juif de Houmt-Souk (la capitale de l'île de Djerba) avaient été brisées tard vendredi.

"C'est calme à Djerba, mais les gens (la communauté juive) ont peur", a-t-il poursuivi. La communauté juive de Tunisie représente actuellement 1.600 personnes, essentiellement à Djerba.



02/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres