Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Un nouveau procédé pour fabriquer de l' hydrogène

 
carburant hydrogène
Produire de l'hydrogène à bas coût et en grande quantité pourrait permettre de développer des alternatives énergétiques aux carburants à base de pétrole. Crédits : EERE
En utilisant des couches très fines d'oxyde de fer, soit un matériau extrêmement bon marché, des chercheurs israéliens ont réussi à produire de l'hydrogène. Un résultat important, car il laisse entrevoir la possibilité de développer à coût modéré des carburants à base d'hydrogène.

L'aptitude à produire de l'hydrogène en grande quantité et pour un coût modéré est un enjeu énergétique crucial, car cela pourrait permettre ni plus ni moins de disposer d'un carburant renouvelable, dont le seul déchet serait de l'eau.

Si les scientifiques savent déjà produire de l'hydrogène avec de la lumière et de l'eau, par un procédé appelé photoélectrolyse au cours duquel les molécules d'eau sont décomposées en molécules d'oxygène et d'hydrogène via bombardement avec des photons, ils se heurtent en revanche depuis longtemps à un écueil de taille : les matériaux constituant les électrodes nécessitées par ce procédé sont extrêmement chers. Ce qui rend donc la production d'hydrogène très coûteuse.

De fines couches d'oxyde de fer


Or, des chercheurs israéliens ont réussi à produire de l'hydrogène par photoélectrolyse, en utilisant en guide d'électrodes, des couches extrêmement fines d'oxyde de fer, un matériau extrêmement bon marché (et pour cause, l'oxyde de fer n'est autre que la rouille).

Une performance notable, car elle démontre que la production d'hydrogène en grande quantité pourrait être potentiellement beaucoup moins coûteuse que ce qui était redouté jusqu'ici. Ce qui pourrait accélérer la recherche sur les carburants à base d'hydrogène.



01/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres