Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

19 AOUT 1942 . Un Parallèle temporel

Le 4 août 1951, à Puys, près des plages de Dieppe, alors qu'elles étaient en vacances, Dorothy Naughton et sa belle-sœur Agnès se sont retrouvées au beau milieu d'une bataille…fantôme!

Ces dames ont été réveillés à 4h00 du matin ; des coups de feu et des hurlements retentirent soudainement. Durant trois heures, elles sont restées assises, pétrifiées ; la bataille faisait rage, les avions bombardaient sans répis cette petite ville balnéaire. Le bruit des canons de gros calibre était insupportable.

Dix ans plus tôt...

En 1941, un plan avait été conçu : la stratégie était d'attaquer la ville portuaire, de détruire les défenses anti-aériennes et de faire des prisonniers pour en tirer des informations vitales. L'opération fut baptisée «Jubilee», et a été conçue par le premier comte Mountbatten, l'amiral Louis Mountbatten.

Le principal objectif de l'attaque devait être pris par l'infanterie canadienne (5000 soldats). Plus de 1000 soldats britanniques, 74 escadrons dont 66 d'avions de chasse de la Royal Air Force et près de 300 péniches de débarquement et navires de guerre de la Royal navy ont participé.

Les Allemands disposaient seulement de 1500 soldats, mais étaient en état d'alerte après avoir été averti par des agents doubles que les Britanniques manifestaient un vif intérêt pour la région.

Les Allemands mirent en place une défense solide le long des falaises, dans des grottes et des zones surplombant les plages. Mitrailleuses, mortiers et artillerie protégeaient les abords de la ville. Toute la zone semblait intelligemment défendue.

1942...1951 : un parallèle temporel saisissant

Le 19 août 1942, à 04h00, l'artillerie et les bombardements aériens commencèrent à mettre en place un écran de fumée. Les destroyers allemands et alliés échangèrent des tirs. Cinquante minutes plus tard, à 04h50, le débarquement fut reporté ; les tirs et les bombardements ont cessé.

À 04h50, le 4 août 1951, Dorothy et Agnès ont perçu une baisse d'intensité des combats de cette la bataille fantôme.

À 05h07, le 19 août 1942, des péniches de débarquement ont pris d'assaut les plages de Puys et les Allemands bien préparés arrêtèrent les Canadiens. Les combats reprirent : les destroyers ont bombardé des bâtiments et les avions ont repris leurs bombardements.

À 05h07, le 4 août 1951, Mme Naughton et sa belle-sœur ont de nouveau entendu le tonnerre des canons et des bombes et, en arrière-plan, l'agonie des hommes.

À 05h50, le 19 août 1942, la Royal Air Force reçoit des renforts et recommence à combattre les avions de chasse allemands.

À 05h50, le 4 août 1951, Dorothy et Agnès ont entendu un bourdonnement d'avions ; elles ne les ont pas vu...

La bataille de Dieppe fut un tragique échec pour les Alliés : plus de 3600 soldats tués, blessés ou faits prisonniers, une trentaine de navires ont été coulés ou détruits, et la Royal Air Force a perdu 106 avions.

Les souvenirs de Dorothy et Agnès sont précis. Dorothée et Agnès ont - elles réellement revécus des événements passés ? Les soldats perdus de la bataille de Dieppe hantent-ils encore les plages ?



03/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres