Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Amplificateur . Interface Neuro - Informatique

Les  scientifiques  continuent  d' étudier  les  mysteres de  notre   cerveau  . Dans  quelques  années  , un  système  d' amplification  sera  mis  au  point  .  Les  signaux  émis  par  notre  cerveau  seront  captés  , amplifiés   puis  envoyer  vers  une  interface  neuro - informatique  qui  fera  fonctionner  les  machines  par  le  seul  pouvoir de la pensée  . 

http://www.koreus.com/video/flipper-cerveau

http://www.dailymotion.com/swf/video/x58oym_interface-cerveau-machine-controle_tech?additionalInfos=0

Canal-U - Voir le cerveau penser

L'imagerie par Résonance Magnétique (IRM) permet depuis une vingtaine d'année de produire des images de l'anatomie 'statique' du cerveau, c'est-à-dire des coupes virtuelles montrant les détails des structures cérébrales (matière grise, matière blanche) avec une précision millimétrique. Cette imagerie 'anatomique' est utilisée par les radiologues pour la détection et la localisation de lésions cérébrales. Plus récemment, l'IRM est aussi devenue 'fonctionnelle' (IRMf), montrant l'activité des différentes structures qui composent notre cerveau. L'imagerie neurofonctionnelle par IRMf repose sur un concept suggéré par l'anglais Sherrington à la fin du siècle dernier : les régions cérébrales actives à un moment donné voient leur débit sanguin augmenter. C'est cette augmentation locale et transitoire de débit sanguin, et non directement l'activité des neurones, qui peut être détectée par l'IRMf et par la caméra à émission de positons (autre méthode d'imagerie neurofonctionnelle).

En pratique, il suffit donc d'acquérir des images représentant le débit sanguin en chaque point de notre cerveau quand il exécute une tâche particulière (motrice, sensorielle, cognitive,...) et dans une condition de référence neutre. A l'aide d'un traitement informatique de ces images, on peut extraire les régions cérébrales pour lesquelles le débit sanguin a changé entre la condition de contrôle et l'exécution de la tâche et en déduire que ces régions ont participé à cette tâche. Ces régions sont reportées en couleurs sur l'anatomie cérébrale sous-jacente.

 



28/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres