Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Anti - Gravitation . Anneaux et Supraconducteurs

Le  lien  ci -  dessous  parle  des  supraconducteurs  .  Une  vidéo  qu' il  faut  écouter  pour  mieux  comprendre  le  sujet  suivant  .

http://www.dailymotion.com/swf/video/x2xra8_supraconducteur_news?additionalInfos=0

Certaines  recherches  réalisés  autour  de  la  gravitation  paraissaient  se  complétés  .  Partant   de  simples  théories  exposés  par  differents  savants  ,  on  aurait  réussi   à  fabriquer  des  engins  Anti - Gravitationnel .

L'  une  des  théories  qui  aurait  été  reprise  est  sans  aucuns  doute  celle  qui  fut  élaboré  par  le  savant   Buckhard  Heim  .  Se  dernier  avait  imaginer  un  concept  ou  il  liait  les  forces  gravitationnelles  a  celles  de l' électromagnetisme .

 Heim  expliquait  qu'  il  était   possible de convertir l'énergie électromagnétique en énergie gravitationnelle et vice-versa, et il précisait qu'un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller.

Le moteur, en théorie, fonctionnerait en créant un intense champ  magnétique  qui, selon les idées initialement développées par le défunt scientifique Burkhard Heim dans les années 50, produirait un champ gravitationnel et permettrait la propulsion   d'un vaisseau spatial.

En outre, si le champ magnétique produit était suffisamment élevé, le vaisseau glisserait dans une dimension  différente où la vitessede la lumière  est plus rapide, ce qui permettrait d'atteindre des vitesses extraordinaires. La simple coupure du champ magnétique aurait comme conséquence la réapparition du vaisseau dans notre propre espace à trois dimensions.

Prouver cette théorie requierait  ,  la  fabrication  d'  un énorme anneau en rotation autour d'une spire supraconductrice pour créer un champ magnétique intense. Si le courant dans la spire était assez élevé et le champ magnétique suffisamment intense, les forces électromagnétiques pouvaient   équilibrer la force gravitationnelle agissant sur l'anneau de telle façon qu'il pourrait  flotter librement.

Cette  théorie  sera  reprise  indirectement  par  d'  autres  chercheurs   dont  les travaux  paraissaient  se  complètés  .  l'  un  des  premiers  à  avoir  conçu un  disque  gravitationnel  est  sans  aucuns  doute  " John  Searl "   . C' est  un  rève  qui  l' aurait  inspirer .   A  l'  origine  ,  il  travaillait  sur  un  generateur  électrique  ,  mais  la  complexité  de  l'  appareillage  l'  orientera  vers  une  autre  découverte   .

John  Searl   était  un  ingénieur  électricien  ,    travaillant  pour  la  société              " Midland  Electricity  Board  "  , lorsqu' il  construisit  un  ensemble  de  disques  rotatif  afin  de  génerer  une  charge  électrique  .  Son  appareil  se  composait  d' un  disque  rotor  segmenté  que  l' on  mettait  en  rotation  à  grande  vitesse  à  travers   des  électro - aimants  qui  se  trouvaient  dans  sa  periphérie  .  Les  electro - aimants  , energétisés  par  le  rotor  étaient  censé  accélerer  la  force  electro - motrice . C' est  en  1957  ,  que  Searl  et  un  ami  testèrent  le  disque  generateur  mesurant  un  mètre  de  diamètre  .

Au  début  du  test  ,  le  generateur  produisit  la  puissance  électrique  attendue  ,  mais  à  un  voltage  anormalement  élevé  . Très  vite  ,  le  million  de  volts  fut  dépassé  , produisant  un  crépitement  et  une  odeur  d' ozone  . 

  Pour  citer  Searl  : Une  fois  que  la  machine  a  dépassé  un  certain  seuil  de  potentiel  , l' energie  a  la  sortie  excédait  l' energie  d' entrée  . A  partir  de  ce  moment  la  production  d' energie  semblait  virtuellement  sans  limite .

Au  fur  et  a  mesure  que  le  generateur  continuait  d' augmenter  en  potentiel  , il  se  souleva  du  sol  et  se  détacha  de  ses  montures  d' arrimages  et  du  moteur  .Il  se  mit  alors  à  flotter  en  l' air  en  tournant  de   plus  en  plus  vite  . Tout  autour  du  génerateur  , l' air  était  devenu  rose  fluorescent  tant l' ionisation  qu' il  produisait  était  importante  .  Dans  les  parages  ,  des  recepteurs  radio  se  mirent  à  fonctionner  spontanément  à  cause  de  l' induction  électro - magnétique  . Ensuite  l' appareil  accélera  et  disparu  dans  l' espace  .

Au  cours  de  ses  experiences  suivantes  ,  Searl  monta  ses  turbines  qui  mesuraient  10  Mètres  de  diamètres  ,  plus  fermement  dans  le  sol  . Mais 

celle - ci  s' arrachaient  encore  a  la  terre  ,  emportant  avec  les  fondations  . Elles  semblaient  produire  une  puissante  force  d' Anti - gravité  .  Searl  venait  de  trébucher  sur  d' extraordinaire  phénomènes  associés  avec  le  mouvement  du  vortex  . Il  fut  l'  un  des  premiers  inventeurs  à  découvrire  le  moyen  de  generer  de  l'  energie  Anti - Gravitationnel   en  montant  simplement  des  systèmes  rotatifs .

Le générateur et le disque de Searl

le  lien  ci - dessus  vous  dévoile  le  mystère  des  disques  Searl  .

Le priLe principe du générateur de

 gene3gbig6.jpg

 

En  reprenant  le  principe  de  fonctionnement   énoncé  par  Buckhard  Heim  ( il est  possible de convertir l'énergie électromagnétique en énergie gravitationnelle et vice-versa. Un champ magnétique tournant pouvait réduire suffisamment l'influence de la gravité sur un vaisseau spatial pour lui permettre de décoller) , Un  autre  chercheur  du  nom  d'  Otis  Carr  mettra  au  point  un  disque  gravitationnel  et le  point  clés  de  son  disque   était  un  élement  qui  servait  de  condensateur  .   le  UTRON  . 

 

En 1947, Carr avait terminé ses recherches sur un véhicule volant (ressemblant au disque à lévitation de Searl). Il a essayé d'intéresser des services gouvernementaux et des universités, en vain car ils étaient tous davantage axés sur la fission atomique. Comme beaucoup d'autres inventeurs, il s'est orienté vers l'aspect éducatif et récréatif de son œuvre. Il a déposé un brevet (n° 2.912.244) d'appareil – jouet qui reflète très fidèlement les proportions et la conception de son véhicule volant à antigravitation. Le principe de fonctionnement énoncé par Carr était que " tout véhicule accéléré vers un axe par rapport à sa masse inertielle d'attraction devient immédiatement activé par l'énergie de l'espace et agit comme une force indépendante."

Un schéma du brevet de Otis T. Carr

Carr se serait inspiré de la fin du brevet anglais n° 300.311 de T.T. Brown en transformant le moteur cylindrique en un moteur bicônique créant spécialement autour de lui un champ non uniforme grâce à sa forme combinée avec sa rotation. Il a placé au centre un autre bicône plus gros qui pouvait servir à donner une énergie locale et aussi à créer un autre champ non uniforme au centre. Bien que confirmées, les affirmations de Carr n'expliquent pas l'échange et l'extrême polarisation qui se produit entre le disque de fer à segments et les électroaimants du pourtour qui donnent une annulation du champ gravitationnel et permettent un vol antigravitationnel.

Disque volant de Otis T. Carr

 

Dans le disque de Carr se trouve un composant clé, le Utron, constitué de condensateurs métalliques en rotation dont la forme est inhabituelle, carrée dans un plan et ronde dans un autre plan à 90 °. Cet Utron a la même fonction - composant inductif rotatif à haute vitesse - que les plaques d'acier à segments de Searl.

Cette utilisation d'un composant condensateur en rotation planétaire muni d'une capacité de stockage de charge mesurable et à vitesses périphériques élevées est intéressante.

Dans le disque de Searl comme dans celui de Carr, la charge accumulée provenant de l'élément en rotation est déchargée dans des électroaimants sur le pourtour du disque. Sur le disque de Carr, la zone plate contient des réserves de condensateurs uniformes qui font osciller les charges reçues par les aimants des bords.

L'ajout de l'Utron de Carr paraît améliorer la technologie antigravitationnelle de base de Searl, les deux en obtenant ainsi une crédibilité renforcée. La fonction du condensateur améliore la sortie à sur-unité de ces appareils.

Et  toujours  selon  le  même  principe  ,  un  troisième  chercheurs  fabriquera  son  anneau  gravitationnel  .

Chercheurs en gravitation artificielle . E . Podkletnov .

 



11/08/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres