Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Assassinat d' Agnès . Des faits divers omnibus

Mort d'Agnès : le drame aurait pu être évité, selon Fillon

l'  insistance  des  médias  à  vouloir  parler  du  meutre  d'  Agnès  est  une  sorte  de  baromètre  malheureux  qui  nous  dit  que  nos  médias  sont  détenus  par  le  pouvoir  economique  . 

 

Une  nouvelle  fois  le  gouvernement   essait  de  faire  voter  une  loi  repondant  à  un  fait  divers  tragique  .  Comme  l'  expliquait  "  Pierre  Bourdieu  "  dans  son  livre  "  Sur  la  Télévision  "  ,  les  faits  divers  servent  en  fait  à  vous  détourner  des  vrais  problèmes  sociaux  du  pays  .  Les  gouvernements  qui  se  succèdent  ne  pouvant  resoudre  ses  problèmes  suite  a  la  pression  economique (  Banques - Industriel  )  se  réjouissent  toujours  de  se  deballement  de  tous  ses  fait  divers  qui  leurs  permettent  de  légiferer  sur  des  lois  qui  n'  ont  plus  acuns  rapport  avec  l'  actualité  sociale  du  moment  .

Quand  au  médias   qui  se  permettent  de  nous noyés  sous  ses  faits  divers  ,  ils  ne  font  que  servir  la  soupe  a  un  gouvernement  qui  sert  leurs  interets  economiques  . Car  comme  l'  expliquait  "  Pierre  Bourdieu  "  dans  son  livre  "  Sur  la  télévision  "  ,  les  grands  groupe  de  la  finance  ont  prit  le  contrôle  du  reseau  médiatique  comprenant  (  la  télévision - la  radio  et  les  journaux  )  . 

Ci  - dessous  vous  pourrez  lire  quelques  passages  de  son  livre  assez   convaicant  .

Il est évident qu'il y a des choses qu'un gouvernement ne fera pas à Bouygues sachant que Bouygues est derrière TF1. Ce sont là des choses tellement grosses et grossières que la critique la plus élémentaire les perçoit, mais qui cachent les mécanismes anonymes, invisibles, à travers lesquels s'exercent les censures de tous ordres qui font de la télévision un formidable instrument de maintien de l'ordre symbolique."


Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Sur la télévision - 1996, page 14

"Les prestidigitateurs ont un principe élémentaire qui consiste à attirer l'attention sur autre chose que ce qu'ils font. Une part de l'action symbolique de la télévision, au niveau des informations par exemple, consiste à attirer l'attention sur des faits qui sont de nature à intéresser tout le monde, dont on peut dire qu'ils sont omnibus - c'est-à-dire pour tout le monde. Les faits omnibus sont des faits qui, comme on dit, ne doivent choquer personne, qui sont sans enjeu, qui ne divisent pas, qui font le consensus, qui intéressent tout le monde mais sur un mode tel qu'ils ne touchent à rien d'important."


Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Sur la télévision - 1996, page 16

"La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d'une partie très importante de la population. Or, en mettant l'accent sur les faits divers, en remplissant ce temps rare avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ces droits démocratiques."


Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Sur la télévision - 1996, page 18



23/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres