Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Benoit XVI . Avant dernier Pape avant l' Apocalypse

La fin des papes selon saint Malachie . Le Jugement Dernier ...

Voir  lien  ci - dessus  .  Vous  y  trouverez  la  liste  des  devises  Papales  prédites  par  Saint  Malachie.

Simon, fils de Jonas, aussi appelé Kepha (en araméen) ou Simon-Pierre, est un disciple de Jésus de Nazareth. Né au début de l'ère chrétienne en Galilée et mort vers 65 à Rome selon la tradition, il est membre du groupe des Apôtres, parmi lesquels il semble avoir tenu une position privilégiée. Il est considéré comme saint  par les Églises catholiques et orthodoxes, sous le nom de saint Pierre.

Dans la tradition du  catholicisme  romain  , il est le premier  évèque de Rome et fonde ainsi la primauté  pontificale  .

Donc  pour  mettre  un  terme  à  l'  hégémonie  de  l'  église  romaine  qui  n'  a  pas  sû  accomplir  sa  mission  comme  elle  le  devait  ,  le  créateur  des  mondes  chargera  l'  Anté - Christ  d' une  mission  particulière  . Revenir  aux  vrai  sources  du  Christianisme  en  détruisant  le  siège  de  l'  Eglise  Romaine  qui  s'  en  était  éloigner  en  falsifiant  des  ordres  divins  .

-  Dans  le  premier  Testament "  , il  était  bien  stipulé  :

- "  Tu  ne  mangeras  pas  de  Porc  "  .

Et  comme  par  enchantement  ,  cette  interdiction  sera  levé  dans  le  nouveau  Testament  ???

Et  ce  n'  est  par  hasard  si  on  nous  apprend  que  le  dernier  Pape  avant  l' Apocalypse    sera  Pierre  le  Romain  . C'  est  une  manière   de  faire  revenir  celui   " Saint  Pierre "  qui  fonda  la  souveraineté  Pontificale  .

 

La prophétie de saint Malachie annonce la fin du monde ? après le reigne du 111ème pape…Benoît XVI !!!

La prophétie de Saint-Malachie ou prophétie des papes est un texte mystérieux, qu’une tradition populaire attribue à saint Malachie, et qui aurait été découvert vers 1590. Ce document de 5 pages a été publié pour la première fois en 1595, dans un ouvrage d’un moine bénédictin de Venise, Arnold de Wyon.

Ce texte ésotérique n’est pas pris au sérieux par la plupart des chercheurs et n’est pas utilisé dans l’Église. Cependant il refait surface dans les médias lors de chaque conclave.

C’est une liste en latin qui énumère 111 devises, attribuées aux papes successeurs de Célestin II (1143-1144) et prétendant annoncer la fin du monde, celle-ci arrivant avec le dernier pape annoncé.
Pour chaque pape, une devise latine est donnée qui a suscité des interprétations prophétiques. Le problème de la prise en compte ou non des antipapes se pose différemment suivant la date à laquelle ce document aurait été rédigé. L’énumération des devises se termine par un texte :

« In psecutione. extrema S.R.E. sedebit. / Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis

Dans les éditions ultérieures notamment celle de Messinghan de 1624, « psecutione extrema » est remplacé par le plus éloquent « persecutione extrema. » Mais les spécialistes de la langue latine admettent que lorsque la lettre « p » est accompagnée d’un signe « s » elle peut tout autant signifier l’abréviation du préfixe pro- ou per-.

C’est pourquoi des exégètes modernes estiment que le mot psecutione ne doit pas être lu comme persecutione mais comme prosecutione (« dans la suite des temps… »), ce qui fait considérer à certains commentateurs que si Pierre le Romain doit être un successeur de Benoît XVI et être le dernier pape, il ne serait pas son successeur immédiat : d’autres papes pourraient s’intercaler entre ces deux pontifes.

L’interprétation en est controversée : faudrait-il y voir l’annonce du dernier pape « Pierre le Romain », durant le règne duquel Rome et la chrétienté seraient détruites, ou l’annonce d’un nouveau prophète ?

La fonction de prophétie s’attacherait évidemment aux papes postérieurs à 1595 dont la devise correspondrait plus ou moins à un caractère de leur pontificat ou de leur vie. La 78e devise, qui correspondrait au pape Léon XI élu en 1605, entame donc la partie prophétique du document. Le 110e pape de la liste correspondrait au pape Jean-Paul II et la devise correspondante est « De Labore Solis » (de l’éclipse du soleil, cf. Virgile, Géorgiques, 1, 478) tandis que la 111 devise est celle qui correspondont à son successeur Benoît XVI est « Gloria olivae » (la gloire de l’olivier/l’olive). Il s’agit de la dernière devise avant celle de Petrus Romanus qui clôt la liste.

  • 112. Petrus Romanus (Pierre le Romain). Cette dernière prophétie apparaît pour la fois dans l’édition princeps d’ du de 1595. Dans cette édition, elle est rédigée ainsi : fois dans l’édition princeps d’ du de 1595. Dans cette édition, elle est rédigée ainsi :

In psecutione. extrema S.R.E. sedebit. / Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tribulationibus : / quibus transactis ciuitas septicollis diruetur,/ & Iudex tremendus iudicabit populum suum. Finis.

Traduction : « Dans la dernière persécution de l’Église Chrétienne siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nombreuses tribulations. Celles-ci terminées, la cité aux sept collines sera détruite, et un Juge redoutable jugera son peuple !!! ».

Le compte à rebours est commencé! Vous avez probablement dû voir cette prophétie dernièrement dans les différents journaux avec la nomination du Pape. Et selon celle-ci, il n’en reste plus qu’un dernier après le règne de Benoît XVI, alors l’Église Catholique Romaine ne sera plus.




19/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres