Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Contact Secret entre Eisenhower et des Extraterrestres

hollomanafb.jpg

 

- Eisenhower et les extraterrestres

 

Un ancien médecin de l’US Air Force confirme la rencontre  

 Holloman   est  une  base  de  l ‘ USAF   .  Implanté  dans  le  nouveau  mexique  ,  elle  servait  entre – autre  a  tester  certains   engins  experimentaux  secrets  , des  fusées  copiés  sur  les  V2  NAZIS   . 

Elle  est  situé  à une  dizaine  de  KM  au  Sud Ouest  d’ Alamogordo  au Nouveau Mexique  . Construite  le  10  JUIN  1942  ,  elle  abrite  aujourdh’ hui  le 49 TH  Fighter  Wing  et  le  Holloman  Aerospace  Medical  Center  qui  avait  préparé  en  1961  ,  Ham  le  premier  chimpanzé  à  être  allé  dans  l’ espace  .

Pourquoi  donc  parlons – nous  de  cette  base  .  Pour  une  raison  fort  simple  ,  dans  les années  50  , un  Ovni  y  atterrissa  et  des  aliènes   Extraterrestres  a  notre  monde  y  rencontrèrent  le  president  Eisenhower  dans  le  plus  grand  secret  .

Mais  voyons  ce  qui  c’  éttait  passé  se  jour  là  .

    Le temps est clair. Il est environ 5 h 30. Les mouvement d’appareils sont encore rares ; un avion de reconnaissance stationne sur le tarmac, prêt à décoller. C’est alors que la tour de contrôle informe le sergent Mann qu’un objet non identifié s’approche.

    Toute l’attention se tourne vers le radar. Sur l’écran apparaissent plusieurs images tandis que le radar balaie le ciel. Le radariste se penche sur le téléphone : “Je répète – des objets non indentifiés s’approchent – coordonnées quarante neuf – 34° Sud-Est suivant un trajet erratique…”

    Le contrôleur répond tout en buvant son café : “Probablement un avion égaré – un appareil civil peut-être ? Tenez-moi au courant.” Il se tourne vers son collègue : “Appelle Edwards” (la base aérienne d’Edwards).

    Les objets non-identifiés ne répondant pas aux demandes d’identification, on informe le commandant de la base qui déclenche l’alerte.

      L’incident prend des proportions sensationnelles : il se trouvent en effet qu’une équipe de photographie de la base est en mission à bord d’un hélicoptère. Elle comprend des cameramen, un sergent instructeur et un sergent-chef qui ont le temps de filmer les 3 objets dans le ciel de Holloman et reviennent avec plusieurs mètres de pellicule. Un des objets se détache du groupe et commence à descendre. Une 2ème équipe de photographes qui était prète à filmer un vol d’essai tourne ses caméras vers l’objet et obtient environ 180 m de film de 16 mm couleur.

      Les caméras continuent à tourner tandis que l’objet se rapproche. Il plane pendant environ 1 mn, presque silencieusement, à 3 m au-dessus du sol, en tanguant sur place comme un bateau à l’ancre, puis il se pose sur 3 pieds articulés.

      Le commandant et 2 officiers, accompagnés de 2 scientifiques de la base, arrivent et attendent la suite des événements avec appréhension. Un panneau coulissant s’ouvre sur le côté de l’appareil.

      Enfin un être s’avance, puis un 2ème et un 3ème. Ils ressemblent à des hommes et sont vêtus de combinaisons collantes. Selon nos critères, ils sont petits. Ils ont le teint bleu-gris, des yeux écartés l’un de l’autre, un nez large et prononcé. Leur coiffure ressemble à des rangées de cordes superposées. 

        Le commandant et les 2 scientifiques s’avancent pour accueillir les visiteurs. Des arrangements sont faits dans une sorte de communication inaudible et le groupe se réfugie rapidement dans un bureau situé au centre d’une zone appelée “King I”. De là ils sont dirigés vers l’extrémité de la rue Mars, jusqu’au bâtiment 930, dans la zone Ouest. Ils laissent derrière eux un groupe de militaires stupéfaits. Qui sont les visiteurs ? D’où viennent-ils et que veulent-ils ? Personne ne le sait.


    02/12/2010
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 35 autres membres