Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Hitler et l ' Anti - Gravitation

Hitler organisait des voyages à travers le monde afin de faire certaines découvertes paraissant pour le commun des mortels farfelu voir totalement improbable. C'est alors qu'une de ses troupes était en expédition en Afghanistan pendant qu'ils réalisaient des fouilles qu'ils ont découvert ça.

Puis lors d'une autre expédition en Inde après qu'il soit allé personnellement au Tibet.

Ils découvrirent des textes sanskrits sur le Vimanas qu'ils s'empressèrent de faire déchiffrer. Il s'agissait en fait d'un véhicule défiant toutes les lois de la physique de l'époque capable de voler sans le moindre réacteur ni hélices sur un nouveau concept basé sur l'électromagnétisme à l'aide de vapeur de mercure ionisé et mis en rotation par de gros bobinages.

 

C'  est  en  se  basant  sur  la  découverte  des  écrits  Sanskrits faisant  allusion  a  certains  véhicules  qui  volaient  grace  à l' exploitation  de  vapeur  de  mercure  ionisé  et  mis  en  rotation  par  de  gros  bobinages      que  des  ingénieures  allemands  fabriquèrent  un  moteur  fonctionnant  avec  de  la  vapeur  de  mercure  ionisé  . Voir texte suivant .  Certes  le modéle  décrit  par  le  texte  Sanskrit  et  celui  fabriquer  par  les  ingenieurs  allemands  ne  se  ressemblent pas  ,  mais  les  deux  modèles  se  servent  du  même  principe  de  fonctionnement  .

 

De  la  vapeur  de  mercure  ionisé  mis  en  rotation  .

 

Les soucoupes Allemandes et la recherche nazi pendant la guerre.

Le dernier modèle de moteur antigravitationnel conçu par les nazis et le plus évolué, fût élaboré en 1943-44. Il comprenait deux cylindres superposés et contrarotatifs, de un mètre de diamètre, en métal diamagnétique. Chaque cylindre contenait de la vapeur de mercure, sous vide, mise en rotation équatoriale par les cylindres. Des ondes radio, émises à l'intérieur des cylindres formant une cavité résonante, induisait un courant électrique intense dans la tornade de vapeur de mercure. Une fois ionisée, la vapeur de mercure devenait un puissant électro-aimant tournant. Chaque tornade de mercure tournait dans le sens de rotation mécanique de son cylindre respectif. A partir d'une vitesse de rotation relative entre les tornades, d'environ 8Km/seconde. Le système annulait totalement sa masse et son inertie. L'ajout d'un faisceau radio supplémentaire permettait alors de créer une force de propulsion dirigée dans le champ antigravitationnel. L'énergie électrique du vide quantique dans le vortex de mercure était récupérée par auto-induction, ce qui permettait d'alimenter éternellement la tornade.(3)

LES SCIENTIFIQUES ALLEMANDS AYANT PARTICIPE AUX PROJETS

 

VIKTOR SHAUBERGER

SCHAPELLER

SCHUMAN



24/11/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres