Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

JOHN SEARL . Energie libre et gravitation .

http://www.youtube.com/watch?v=qPPBkhjp1fY

John Searl découvre accidentellement le mystère de la lévitation .

L' Energie libre en stimulerait le phénomène .

En tournant sur elle - même , la terre génère une force , qui attire tous les objets vers son sol . Sans cette gravitation ,nous flotterions tous dans les airs .

Pour nombre de scientifiques , nous ne pouvons nous affranchir de cette pesanteur qu' en utilisant des machines ( avions - fusées ) , dont les moteurs fournissent assez de poussés , pour se libérer de l' attraction terrestre .

Mais pour d' autres passionnés d 'énergie libre ,il existerait probablement un autre moyen plus sophistiqué «  l' anti - gravité via le magnétisme et l' énergie libre  ».

Cet technologie sera découverte accidentellement en 1946 , par un jeune garçon de 14 ans , John Searl , qui , pensant mettre au point un futur générateur électrique construira en fait un appareil bien mystérieux .

Le moteur de sa machine était constitué d' une série de trois anneaux sur lesquels circulaient des patins . La vitesse de leur mouvement était tel qu' on avait l' impression de voir des disques en rotations , alors que le système n' en comportait aucun.

John Searl voulait fabriqué un générateur , pour produire de l' électricité bon marché , mais au lieu de cela il allait se retrouver devant un appareil anti - gravitationnelle . Certes les anneaux et les patins généraient une puissance magnétique , qui fournissait de l' électricité mais en augmentant la charge entrante pour mesurer le rendement du générateur , se dernier au lieu de chauffer et de se décharger à mesure qu' augmentait la charge, se mettait

au contraire à se refroidir et à accélérer jusqu' à ce que les deux charges entrantes et sortantes soient égal . Plus la charge augmentait , et plus la température descendait jusqu' à atteindre un état supra conducteur à environ - 270 °.

À cet instant le générateur ne produisait plus qu' un champ gravitationnel qui lui faisait quitter le sol et l' élevait jusqu' à une quinzaine de mètres . Tout en se déplaçant pendant quelques minutes , l' engin gagnait de la vitesse et de la puissance, , déjà de dix millions de volts , elle continuait d' augmenter .

La puissance du champ gravitationnel ainsi généré , propulsait le véhicule vers l' espace . Plusieurs de ses appareils quittèrent l' orbite terrestre .

Par la suite , et pour éviter ses voyages impromptues , John Searl fabriquera des engins en en contrôlant l' énergie sortante .

 

 

 

 

 

 

 

L' interview suivant avait été réalisé en 1993 par l' édition anglaise du magazine Nexus .John Searl y apporte des précisions sur le fonctionnement de son générateur ( GES ) .

- « La chute de la température était la clé du mystère . L' engin devenait un supraconducteur . cet élément créait une structure atomique à l' intérieur de la matrice , une structure qui s' organisait de telle manière que les électrons étaient forcés de se déplacer . Plus , ils allaient lentement , à l' intérieur de la matrice principale , plus l' énergie était conduite . Mais la puissance des noyaux séparés poussait cette énergie à accélérer vers le champs magnétique stimulant par la suite la création d' un champ gravitationnel .

Et comme nous savons que la terre possède son propre champ et bien celui - ci aura tendance à repousser celui crée par le générateur à effet Searl ( GES ) car ses deux forces possèdent la même charge énergétique.

Pour maintenir la puissance du GES , il faudra donc exploiter l' énergie gravitationnel de la terre . Tout est lié . Le véhicule est très simple à utilisé dans l' espace car vous heurtez les champs magnétiques et répulsif des différentes planètes , ce qui procure une énergie consécutive au véhicule . Le générateur est en fait un récepteur .

La surface du véhicule fonctionne comme des antennes géantes . Le champ magnétique autour du véhicule fait que sa surface réagit comme deux antennes réceptrices et comme une lentille magnétique focalisée sur les planètes . Il y a donc toujours quelque chose devant et derrière vers quoi se focaliser pour se positionner comme on le veut . Il s' agit d' énorme lentille électrique .

Le champ électromagnétique de la terre repousse le véhicule . Pour empêcher le véhicule de décoller , il faut lui appliquer une pression contraire et égal pour équilibrer les forces . Les planètes ont une force exercé contre vous .

L' engin est en soi comme une planète ayant une identité , une puissance tout comme la terre . Ces deux puissances étant de même nature se repoussent  ».

Comme un grand nombre d' inventeurs , John Searl subira toute sortes de réprimantes pour ses travaux . Les autorités iront mêmes jusqu' à l' emprisonner . Le motif invoqué , fabrique des générateurs électriques autonomes . Le GES ( générateur à effet Searl ), devenait une véritable menace pour une économie dont l' avenir reposait sur le bon vouloir de puissante compagnies pétrolières .

En 1968 , L' ingénieur britannique , John Searl faisait léviter son premier disque anti - gravitationnelle devant les médias du monde entier .

Cette prouesse technologique sera très vite occultés et oublié par la nomenklatura scientifique qui ne souhaitait pas entendre parler d' énergie libre .

Depuis peu , nous avions appris que deux Russes , Vladimir Roschin et Sergei Godin de l' académie des sciences de Moscow auraient par l' expérimentation confirmer les travaux de John Searl.



19/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres