Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

L' auteur du crime de Toulouse encerclé par le RAID

Si  l'  information  suivante  s' avère  exact  ,  ells  ne  fera  que  confirmer  ce  que  je  vous  disais  ; lorsque  le  ministre  dit  devant  les  médias  qu' il n' a aucune  information  sur  le  tireur  , cela  sous entend  qu' ils ont déjà  repere  sa  cache  . L'  envoi  du  Raid  sert  en  generale  à  donner  l'  assault  .

Ce  qui  devient  inquiétant  , c'  est  qu' à  en  lire  les  rapports  de  claude  guéant  ,  l' islamophobie  risque  de  prendre  encore  plus  d' ampleur  pendant la campagne  .

 

L'homme de 24 ans, un Français, cerné par les forces de l'ordre à Toulouse et soupçonné d'être l'auteur des tueries récentes dans la région se revendique d'Al-Qaïda, dit "être un moudjahidine" et "avoir voulu venger les enfants palestiniens", a annoncé mercredi Claude Guéant.

Le ministre de l'Intérieur s'est rendu dans le quartier pavillonnaire où l'homme, dont le frère a été interpellé, était toujours en pourparlers avec la police peu avant 07H00. Deux policiers du Raid ont été légèrement blessés au cours de l'intervention, a indiqué le ministre, selon lequel "des discussions ont lieu avec (l'homme) pour le convaincre de se rendre".

Episodiquement, des coups de feu ont été entendus par les journalistes sur place. M. Guéant a expliqué qu'à l'arrivée des forces de l'ordre peu après 03H00, ce Toulousain de 24 ans, a tiré à travers la porte.

"Il se revendique être un moudjahidine, appartenir à al-Qaïda et avoir voulu venger des enfants palestiniens autant qu'avoir voulu s'en prendre à l'armée française compte tenu de ses interventions à l'extérieur", a déclaré le ministre.

"Cette personne a effectué des séjours en Afghanistan et au Pakistan dans le passé, il a des attaches avec des personnes se réclament du salafisme et du jihadisme", a poursuivi le ministre, selon lequel le suspect est de nationalité française, et toulousain.

L'homme "était connu pour être passé en Afghanistan et au Pakistan", a déclaré M. Guéant, selon lequel "tout est fait pour (qu'il se rende) et puisse être déféré dans les meilleures conditions à la justice".

"Il parle beaucoup de son engagement au profit d'Al-Qaïda et de la cause jihadiste", selon le ministre. L'homme "converse par la porte, et peut-être que d'autres moyens de communication plus faciles pourront- ils être produits", a-t-il espéré.

Le frère du suspect a été interpellé. "Tout le monde sait que sur les lieux du crime, on n'a jamais vu qu'une seule personne, mais le frère a également été arrêté" a déclaré M. Guéant, "parce que l'environnement fait l'objet de vérifications également".

A cet égard, le chef de la section anti-terroriste du parquet de Paris Olivier Christen, également sur les lieux, a indiqué que mercredi matin "plusieurs opérations (étaient) conduites sur l'agglomération toulousaine".

Par ailleurs, le ministre a indiqué que "la mère du suspect a été amenée sur les lieux", qu'il "lui a été proposé de prendre contact avec son fils, de le raisonner". "Mais elle ne l'a pas souhaité, disant qu'elle n'a guère d'influence sur lui", selon le ministre.

M. Guéant a dit avoir prévenu le président de la République de l'intervention en cours à 03h30 mercredi matin.




21/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 16 autres membres