Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

L' Experience de PHILADELPHIE

 

http://www.dailymotion.com/swf/video/x5mhpn

 

La Seconde Guerre mondiale voit proliférer dans les deux camps ennemis des expériences destinées à mettre au point de nouvelles armes « définitives ».
La plus étrange expérience qui était en fait un essai d’une nouvelle arme a été testée dans l’arsenal de Philadelphie, aux Etats-Unis, en 1943.

Les premières rumeurs concernant l’expérience se diffusent dans les années 50. L’US Navy dément aussitôt mais, par la suite, plusieurs enquêtes semblent montrer que quelque chose d’étrange s’est en effet produit en 1943 au large des côtes américaines.

Témoignage de Carl Allen

En 1955, le Dr Morris K.Jessup, un astrophysicien, publie un ouvrage sur les OVNI intitulé The Case for the UFO (le cas des OVNI).
La même année, il est contacté par un certain Carlos Miguel Allende, qui révèle rapidement s’appeler en fait Carl Allen.
Allen envoie à Jessup trois lettres, rédigées dans un style déroutant, dans lesquelles il prétend avoir été le témoin d’une étrange expérience de l’US Navy.
Cette expérience fondée sur des travaux du savant Albert Einstein, se serait produite en octobre 1943, au large de Philadelphie.

D’après Allen, elle aurait eu pour but de rendre un escorteur invisible et de lui faire parcourir quasi instantanément la distance entre Philadelphie et la base navale de Norfolk.
L’auteur des trois lettres rattache l’affaire aux OVNI, et s’adresse donc à Jessup, parce qu’il pense que c’est par un type de propulsion similaire que les vaisseaux spatiaux extraterrestres pourraient se déplacer.

Screen extrait du film The Philadelphia Experiment

Certains de ces phénomènes, notamment des disparitions de marins qui se seraient volatilisés, se seraient produits longtemps après la fin de l’expérience.

L’enquête du Dr Jessup

Le Dr Jessup enquête et arrive à la conclusion qu’un essai militaire a effectivement eu lieu en 1943, visant à tester l’effet d’un champ magnétique puissant sur un navire (l’Eldridge) et son équipage, et qu’il a été effectué dans un bassin du port militaire de Philadelphie.
On utilisa à la fois des génératrices à courant pulsatoire et non-pulsatoire pour créer un énorme champ magnétique à bord du navire et dans ses alentours immédiats.

Dès le début de l’expérimentation, l’escorteur aurait été enveloppé dans un cocon de lumière verte et aurait commencé à disparaître jusqu’au niveau de sa ligne de flottaison.

Plus tard, le phénomène se serait répété, en pleine mer, cette fois, de manière plus complète, puisque l’escorteur aurait disparu complètement pendant quelques minutes.

C’est à ce spectacle qu’aurait assisté Carl Allen alors qu’il se trouvait sur un cargo, l’Andrew Furuseth, faisant parti d’un convoi escorté, entre autres, par l’Eldridge.

Toujours selon l’enquête de Jessup, des bruits auraient alors couru selon lesquels l’escorteur aurait surgi brièvement, tel un fantôme, en rade de Norfolk, à 400 kilomètres plus au sud.

Entre-temps l’US Navy convoque Jessup pour lui montrer un exemplaire de son livre envoyé par un expéditeur anonyme et annoté largement à la main.
Ca et là se trouvent des références à l’expérience de 1943 et l’écriture est celle d’Allen.

L’US Navy tente de retrouver ce mystérieux Allen mais en vain. Elle propose une collaboration à Jessup, qui refuse. Ce dernier, en avril 1959, en proie à de graves problèmes personnels, se suicide.




22/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres