Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

La france à fric ( AFRIQUE ) au service des multinationales

La  France  à   fric   (  AFRIQUE  )  au  service  des  multinationales  .

La colonisation continue

http://www.dailymotion.com/swf/video/xa0gg0_francafrique-une-malediction_news?additionalInfos=0"

 

L'  implantation  de  la  france  en  Afrique  , cacherait  en  fait  des  enjeux  économiques  .  Certaines  guerres  civils  seraient  même  stimulés  par  les  militaires  français  afin  de  renversés  des  presidents  dictateurs  qui  n' obeissaient  plus  à  leur  régles  .   

Concernant   la  montée  de  l'  A Q M I   (  AL  KAIDA  DU  MAGHREB  ISLAMIQUE  )  ,  la  france  ne  demandera  jamais  aux  pays  concernés  par  le  terrorisme   de  s'  associer  pour  une  intervention  . Elle  imposera  toujours    sa  volonté  .  Si  le  pays  africain  designé  refuse  de  coopérer  et  bien  ,il subira  une   pression  qui  peut  dans  certains  cas  aboutir  à  une  destitution  du  president  suite  a  un  coup  d' etat  orchestré  et  soutenue  par  la  france   démocratique  .

Mais si AQMI et autres parviennent à harceler et à narguer une multinationale comme Areva, c'est que le terrain y est propice : ils bénéficient de complicités au sein des populations livrées à elles-mêmes. Le fait est que bien des multinationales occidentales qui opèrent en Afrique sont insensibles au sort des populations. On l'a vu au Nigeria où le MEND a toujours reproché à Shell, l'anglo-néerlandaise du pétrole, de se préoccuper uniquement de l'exploitation pétrolière au mépris de la préservation de l'environnement et de la santé des populations qui croupissent dans la misère. Ces multinationales occidentales doivent absolument revoir leur copie à ce niveau. Il ne suffit pas de s'attacher les complicités de gouvernants véreux, auxquels l'on a beau jeu d'attribuer ensuite les impératifs d'une juste répartition des "fruits de la croissance". Les pouvoirs africains n'ont pas toujours à cœur ce souci d'une distribution équitable des richesses nationales. Or il convient de plus en plus de s'assurer que les retombées économiques de l'exploitation des ressources minières, forestières, hydrauliques et autres profitent effectivement aux populations et non pas uniquement aux élites qui décident, dans leur confort douillet de la capitale, du contenu de cahiers de charges parfois trop complaisants. Les multinationales qui sont le plus souvent libres dans leur gestion, font partout ou presque la pluie et le beau temps. Nombreuses sont celles qui se préoccupent peu de promouvoir l'expertise locale, évitent de bâtir sur place des industries de transformation qui auraient pourtant pu aider à résorber le chômage des jeunes et à réduire l'importation de produits manufacturés. Sans aucun égard pour les déchets environnementaux et le sort des populations, ces multinationales rapatrient d'énormes superprofits.

 

 

 

 .Français tués au Niger: Des zones d'ombre subsistent sur l ...

 

Déterminé à combattre les islamistes armés, le pouvoir nigérien coopère étroitement avec la France dans la lutte antiterroriste. Il a toutefois refusé, à l'instar du Mali, l'installation d'une base arrière française sur son territoire après l'enlèvement des cinq Français d'Areva. Paris s'est alors rabattu sur Ouagadougou, au Burkina Faso, pour prépositionner sa force d'intervention rapide.

 

Samedi, ce sont une trentaine d'hommes du régiment d'élite du Commandement des forces spéciales (COS) équipés de quatre hélicoptères et des paras du Régiment parachutiste d'infanterie de Marine (RPIMA) qui ont mené l'assaut. Une opération dans laquelle le Niger a joué un rôle très secondaire.

 

Selon des sources maliennes, des hélicoptères de combat français ont tiré sur le convoi de véhicules des ravisseurs dans le nord du Mali, à une quinzaine de kilomètres de la localité malienne de Tabankor (35 km au sud de Ménaka), où des épaves calcinées ont été retrouvées.



13/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres