Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

La Grande Prostituée de L' Apocalypse et l ' Avortement

Sachant  que  la  démocratie  permet  la  légalisation  de  l' avortement  ,  cela  ne  vous  choquera  - t - il  pas si  dans  le  futur  on  vous  apprenait  que  la  grande  prostituée  qui  nous  ai  presenter  dans  la  BIBLE  . Nouveau  Testament  . Apocalypse  de  Saint  Jean  . Chapitre  17    ,  faisait  en  fait  allusion  a  cette  fameuse  Démocratie  , par  l'  intermédiaire  de  laquelle   se  légalise  toute les  perversions  les  plus  abominables  . voir  lien  suivant  .

Démocratie . La Grande Prostituée de l' Apocalypse - Paranovni

AVORTEMENT .  UN  CRIME  CONTRE  L HUMANITE  LEGALISE  PAR  ????????????

Et  les  vidéo  qui  suivent  sont  assez  parlante  . Elles  vous  presentent   ce  qu' est un avortement  .

 

video 1 : les methodes d'avortement
video 1  (9,28 Mo)
video 3 : de la vie à la mort
video 2  (13,21 Mo)
L'infenticide
video 3  (1,97 Mo)
ATTENTION : ces vidéos peuvent heurter la sensibilité des plus jeunes.

Démocratie   ou  Grande  Prostituée de l' Apocalypse.

Sous la pression des puissantes associations du “planning familial” financées très grassement par nos impôts, Mme Simone Veil alors ministre de la santé, avait présenté en 1975 un projet de loi visant à dépénaliser l'avortement. Jusqu'alors, les femmes qui voulaient se faire avorter allaient pour la plupart en Grande-Bretagne.

Que deviennent les fœtus et les bébés ?

Les fœtus sont incinérés ou jetés aux ordures... tout du moins c'est la réponse officielle. Pourtant, en pratique, un véritable marché du fœtus s'est développé, rapportant des sommes d'argent considérables aux cliniques et hôpitaux pratiquant des avortements.

Des médecins ex-avorteurs confient que lorsque les fœtus peuvent être mis de côté, ils sont vendus aux laboratoires de produits chimiques qui les utilisent pour en faire des cosmétiques (1). Là encore, nous sommes en plein dans des pratiques nazies puisque les SS fabriquaient eux aussi du savon avec la graisse des juifs !...

Aux Etats-Unis, où l'avortement est pratiqué jusqu'au 9ème mois de grossesse, les bébés sont vendus à la recherche pour des expérimentations scientifiques (exposition à des radiations nucléaires et autres...) ou à la recherche médicales ! (2).

En Belgique, des femmes sont payées pour porter leur enfant indésirable jusqu'au sixième ou septième mois afin de le céder ensuite, bien vivant, à la médecine ou à l'industrie cosmétique comme matière première.

En France, des embryons humains sont actuellement en congélation à Jouy-en-Josas, et rien n'interdit de penser qu'ils pourraient être réimplantés dans une ou plusieurs décennies dans la matrice de leur arrière petite-fille génétique.

Les techniques employées

Les méthodes employées pour pratiquer un avortement sont les suivantes :

Le curetage : Un instrument coupant est introduit dans l'utérus afin de détacher l'enfant de la matrice. Cette intervention découpe l'enfant par morceaux et l'arrache de la cavité utérine !!

L'aspiration : C'est la méthode la plus répandue pour les avortements jusqu'à 10 semaines. Le col de l'utérus est dilaté, puis à l'aide d'un aspirateur dix fois plus puissant qu'un aspirateur ordinaire, l'enfant est littéralement déchiqueté, broyé et aspiré. Son corps n'est plus qu'un amas informe. Les morceaux sont recueillis dans un bocal relié à la canule.

La pilule RU 486 : Cette pilule est une substance chimique qui stoppe la survie de l'œuf ; l'enfant n'étant plus alimenté, il meurt de faim.

L'injection de sel : Cette méthode abortive est sans aucun doute la plus barbare de toutes. Elle est utilisée après la 16ème semaine lorsqu'il y a suffisamment de liquide amniotique autour du bébé. On retire une certaine quantité de ce liquide et on le remplace par une quantité équivalente d'une solution saline très concentrée. Le bébé avale ce liquide qui va alors lui provoquer pendant de nombreuses heures des convulsions extrêmement violentes qui vont le brûler vif
Sous cette méthode avortive par injection de sel, la mère est sous anesthésie car cette torture embryonnaire la ferait souffrir à elle aussi, et elle ressentirait très fortement les mouvements de son enfant agonisant. Dans les 24 heures qui suivent, elle expulsera un enfant mort dont la peau est complètement carbonisée.

Injection de prostaglandines : Les prostaglandines sont des hormones qui, injectées, vont provoquer des contractions de l'utérus d'une extrême violence; à tel point que l'enfant est éjecté dans les 48 heures. Il arrive parfois que la tête du bébé se détache de son corps. Pire encore : parfois, le bébé survit à ce choc, et, dans ce cas, il est tué, puis jeté à la poubelle.

(Les prostaglandines utilisées pour provoquer un avortement sont toujours chimiques et administrées à très fortes doses. Avant la législation réglementant cette tuerie, les produits utilisés étaient le permanganate de potassium, le plomb, le mercure, l'arsenic, le phosphore blanc, la quinine... ce qui bien sûr provoquait parfois aussi la mort de la femme. La législation n'a fait que légaliser ce qui existait déjà ; la science a fait le reste...)

L'hystérotomie :Cette méthode est utilisée pour les avortements tardifs et est identique à une césarienne. L'enfant naît vivant, mais est tué par le médecin ou laissé sans aucun soin jusqu'à ce qu'il meurt. L'agonie peut alors durer des heures...
L'hystérotomie est le prélude à l'euthanasie, grand rêve de Hitler ! De l'aveu même d'un médecin avorteur néonazi, celui-ci déclara déjà en 1974: "Nous envisageons le temps où une mère aura le droit de faire tuer son enfant jusqu'à quelques heures après sa naissance. Quand un bébé est né, sa mère devrait pouvoir l'examiner, s'assurer de sa conformité à des normes, et décider s'il doit vivre ou non; mais il reste bien du chemin à parcourir avant que cela soit admis par la société dans son ensemble... Il faut avancer pas à pas. Ce qui vient ensuite sur l'agenda, c'est l'euthanasie. Nous essayons de comprimer la vie, de la télescoper, de façon que l'existence de tous s'achève au soixantième anniversaire et que le gros de la population soit entre vingt et cinquante ans. Tout cela entre dans le cadre de la puissance nécessaire pour remodeler le monde." (extrait du livre "babies for burning" (bébés au feu), publié en 1974).




10/02/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres