Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Le Chronoviseur . Voir le passé de l' Humanité

Un prêtre italien quelque peu excentrique a prétendu avoir inventé une machine qui pouvait voir dans le passé. Vraie invention, folle histoire ou fantaisie ésotérico-scientifico-littéraire ?

"Chronovisor" , c'est le nom donné à une invention destinée à visualiser des événements passés. Son existence a été révélée par François Brune, prêtre, auteur de plusieurs livres sur les phénomènes paranormaux. Il a affirmé que l'appareil avait été construit par le Père Pellegrino Maria Ernetti (1925-1994), prêtre, astronome italien, professeur au Conservatoire Benedetto Marcello de Venise et la Fondation Cini (et directeur du Conservatoire de l'Italien Instruction religieuse pour les hommes), qui aurait accompli ses recherches en collaboration avec 12 physiciens .

Description et principes de fonctionnement

Selon son inventeur, l'énergie utilisée est celle du rayonnement électromagnétique : le procédé récupère les ondes du passé et les convertit en audio-vidéo .

Le chronovisor a été décrit comme un grand cabinet avec des antennes en alliages de métaux inconnus, raccordé un tube cathodique, et un panneau de contrôle de boutons et de leviers. Le Père Ernetti faisait valoir que la chronovisor pouvait être programmé pour afficher et enregistrer des moments précis, des lieux, et même des gens dans le passé ou l'avenir.

En 1956, le père a commencé à étudier la possibilité de revoir le passé avec un dispositif ressemblant fortement à la télévision.

Selon François Brune, Ermetti aurait réuni une équipe de scientifiques de renommée mondiale comprenant le Père Agostino Gemelli de l'Université catholique de Milan, Enrico Fermi (l'un des concepteurs de la première bombe atomique) et Wernher von Braun (le spécialiste des fusées allemandes)...

En 1972, ils auraient achevé la conception et construit cette fabuleuse machine à voir l'Histoire...En effet, sa conception implique que la vision dans le futur ne soit pas possible...

L'approche théorique d'Ernetti était fondée sur le concept d'Aristote, selon laquelle la lumière et les ondes sonores ne disparaissent pas après avoir été émis, mais se transforment en suspensions éternelles. Ernetti expliquait : "Tout être humain laisse,de la naissance à la mort, un double sillon de lumière et de sons. Ce qui constitue la marque de son identité individuelle. Le même principe s'applique à un événement, à de la musique, au temps. Les antennes utilisées dans notre laboratoire nous permettent de capter et de reconstituer ces sillons."

Selon Ernetti, ces ondes pouvaient ainsi être récupérées à l'aide des instruments appropriés. Il prétendait également pouvoir choisir l'heure et l'endroit de la visualisation. Il pouvait donc se concentrer et suivre des personnes en particulier.

Le Père Pellegrino Maria Ernetti (1925-1994) et un cliché du visage présumé du Christ effectué avec le Chronovisor

Visions revendiquées

Ernetti revendique avoir assisté à la toute première représentation d'un tragédie perdue de Quintus Ennius, poète officiel de Rome et père de la poésie latine, mort en 169 avant JC !

Ernetti prétendait avoir reconstitué l'ensemble du texte, mais sa transcription reste inaccessible au grand public...

Ernetti affirma avoir vu la Crucifixion... et l'aurait photographié! Il a déclaré au Père Brune : « J'ai tout vu. L'agonie dans le jardin, la trahison de Judas, le procès, le Calvaire ! ».

Féru d'art oratoire, Erentti dit avoir eu la chance de voir et d'entendre des discours de Cicéron et de Bonaparte

Il a également affirmé avoir retrouvé le texte original des dix commandements donnés à Moïse. ,

Où se trouve le Chronovisor ?

Ernetti aurait refusé de révéler les détails de son invention.

Dans une interview de 2003, François Brune déclarait que, quelques mois avant le décès du père Ernetti en 1994,ce dernier lui avait confié qu'il venait d'être convoqué au Vatican et lui avait révélé que le Chronovisor avait été détruit par les autorités religieuses de Rome...

Sur son lit de mort, le père aurait fait des aveux et prétendu que le Chronovisor n'avait jamais existé... François brune est dubitatif et croit à des aveux forcés...

Le Chronovisor n'aurait pas été détruit et serait caché dans les caves du Vatican...

NB : L'Humanité utilise quotidiennement des "Chronovisors"! Les télescopes comme Hubble explorent les galaxies lointaines et nous pouvons voir à travers ces dispositifs des milliards d'années dans le passé de l'Univers...



03/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres