Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Les entreprises se préparent à l' eclatement de la zone Euro

Les entreprises sont de plus en plus préoccupées par l’incapacité des dirigeants européens à se mettre d’accord et à trouver une issue à la crise de la dette, et elles se préparent de plus en plus à un éclatement de la zone euro.

« Nous avons commencé à penser à quoi un éclatement pourrait ressembler », explique ndrew Morgan, qui préside Diageo Europe. « Avec des pays qui sortent de l’euro, vous avez des dévaluations très importantes  qui font que les produits de marques à l’importation deviennent très très chers ».

Les constructeurs automobiles, les groupes énergétiques, les producteurs de biens de consommation et d’autres multinationales cherchent à se protéger en plaçant leurs liquidités dans des investissements sûrs et en contrôlant les dépenses non essentielles. Siemens a même créé sa propre banque pour traiter directement avec la BCE.

Beaucoup examinent également les conséquences juridiques d’un effondrement de la zone euro sur les contrats internationaux et les accords de prêts. « De plus en plus d’acteurs des marchés et d’industriels conçoivent leur tarification en fonction d’un scénario d’éclatement de la zone », affirme Jean Pisani-Ferry, directeur du think-tank Bruegel, à Bruxelles. Pour Dieter Hoffmann, directeur financier de la branche portugaise de Volkswagen, les conséquences seraient gérables : « La conclusion, c’est qu’au final, l’impact ne serait pas si négatif pour notre société, parce que nous sommes principalement des exportateurs et appartenons à un groupe international ».



01/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres