Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

les phages . Des virus à l' assaut des bactéries

BioPhage Pharma inc. - Thérapie par les Phages

Dossier Pour la Science - Les phages à l'assaut des bactéries

La résistance aux antibiotiques : un problème médical mondial

Les bactéries résistantes aux antibiotiques représentent un véritable problème médical dont l'ampleur est d'ordre planétaire. Actuellement, il n'existe pas d'alternatives pour le traitement des micro-organismes multi-résistants aux antibiotiques. Il y a très peu de nouveaux antibiotiques en développement dans les compagnies pharmaceutiques et plusieurs pathogènes sont déjà devenus résistants aux plus récents antibiotiques mis sur le marché au cours des dernières années. Chez Biophage, notre objectif est d'offrir une alternative pour le traitement et le contrôle des bactéries résistantes aux antibiotiques : la thérapie par les phages.

Contamination alimentaire : un problème lié à l'élevage intensif

Dans les fermes, les infections bactériennes sont un problème grandissant, causant des pertes importantes au niveau du bétail, la pollution de l'environnement (sol et eau) et la contamination de la nourriture. En outre, l'utilisation à grande échelle d'antibiotiques a largement contribué au développement de la résistance aux antibiotiques les plus utilisés. La thérapie par les phages est la solution développée par l'équipe Biophage pour contrôler les infections bactériennes dans les fermes, en particulier par le traitement des animaux avant l'abattage pour limiter la contamination à l'abattoir et donc dans les produits alimentaires.

Historique  :  les  Phages  .

Les phages ont été découverts en 1915 par le Britannique Frederick Twort et en 1917 par le Québécois Félix d’Hérelle et, dès leur découverte, ils ont été utilisés pour lutter contre les infections bactériennes, bien avant l’ère des antibiotiques. La thérapie par les phages s’est donc poursuivie jusqu’à la deuxième guerre mondiale en Russie, dans certains pays d’Europe de l’Est et même au Canada. Or, pendant la guerre froide, le blocus entre l’ex-URSS et les États-Unis a contribué à la mise de côté de cette pratique par l’occident.

À l’époque, des lacunes scientifiques ont aussi diminué la crédibilité de cette pratique. « Des compagnies ont développé des mélanges de phages supposément miracles qui devaient même éliminer des infections d’origine virale, ce qui est illogique en soi » souligne Louis-Charles Fortier. De plus, les méthodes d’autrefois ne permettaient pas d’obtenir des préparations très stables. Après un certain temps, les phages n'étaient plus efficaces. Cet ensemble d’échecs en plus de l’arrivée des antibiotiques vers le milieu des années 40 ont confiné cette thérapie à l’oubli. Aujourd’hui, avec l’augmentation subite de la résistance aux antibiotiques, on porte de nouveau un regard sur cette forme de thérapie.

Solutions aux résistances bactériennes
« Cet été, les Instituts de recherche en santé du Canada, IRSC, ont fait un appel d’offres aux chercheurs canadiens afin qu’ils soumettent des projets visant à trouver des alternatives aux antibiotiques, les phages étant évidemment une des alternatives suggérées » souligne le professeur Sylvain Moineau. Les IRSC vont même jusqu’à envoyer des chercheurs en Russie pour établir des collaborations en recherche. « Ces gens-là ont les connaissances, car ils travaillent là-dessus depuis plusieurs années », ajoute le professeur.

Un des concepts importants de la thérapie par les phages est de ne pas utiliser uniquement un type de phage pour éviter la formation de souches résistantes. Plusieurs phages vont donc infecter la même bactérie, mais en utilisant des portes d’entrées différentes. Ainsi, même si une bactérie devient résistante à un phage, les autres sont en mesure de l’infecter, car ils utilisent une voie différente. Il s’agit vraiment d’une alternative pour contrer la problématique des résistances aux antibiotiques.



18/03/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres