Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Operation Ben Laden . Des hélicoptères silencieux

 

L’opération au cours de laquelle Oussama Ben Laden a été tué et qui s’est déroulée au Pakistan, le 1er mai, a mobilisé plusieurs hélicoptères à bord desquels avaient pris place le commando des Navy Seals du Joint Special Operation Command (JSOC).

Au moment de l’attaque du complexe qu’habitait le chef d’al-Qaïda, à Abbottabad, un des appareils a été endommagé au point qu’il n’a pas pu redécoller. La décision a alors été prise de le détruire sur place. Seulement, les débris photographiés par la suite ont éveillé la curiosité car ils semblaient provenir d’un hélicoptère inconnu.

Par ailleurs, les témoins de l’opération ont affirmé qu’ils n’avaient pas entendu et vu arriver les appareils du commando. D’où l’hypothèse de l’existence d’un programme secret (black program) d’hélicoptère furtif mené pour les besoins des forces spéciale américaines.

Les débris laissés par la destruction de l’hélicoptère endommagé à Abbottabad laissent penser que l’appareil devait avoir une cellule modifiée afin de réduire sa signature radar et disposer de systèmes permettant de réduire le bruit des pales et de ses moteurs.

 

« C’est une première. Vous ne savez pas ce qui est en train d’arriver sur vous. Et c’est ce qui est important. Car ces appareils arrivent vite et à très basse altitude et si le bruit ne vous permet pas de savoir qu’ils se dirigent vers vous, vous ne pouvez pas réagir avant qu’il soit trop tard… Cela a clairement été une part du succès de l’opération » a expliqué Dan Goure, un expert du Lexington Institute, interrogé par ABC News.




01/05/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres