Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Que dire de l' expulsion des Roms ???

En  lisant   les  deux  petits  chapitres  traitant  de  la  manipulation  ,  vous  comprendrez  assez  aisément  pourquoi  le  Gouvernement  de  François  Hollande   continue  la  politique  de  Sarkozy  en  médiatisant  l'  expulsion  de  Roms  . On  fabrique  un  nouveau  sujet  qui  n'  a  pas  de  réèl  importance  et  ensuite  on  laisse  réagir  l'  opinion  en  lui  répondant  par  de  nouvelles  mesures  .

Et  cette  politique  médiatisé  du  détournement  risque  fort  bien  de  s'  accroitre  au  mois  de  Septembre  . Un  Mois  ou  l' on  annoncera  une  vague  de  licenciement  sans  précédents  .

Sachant  que  le  gouvernement  de  François  Hollande  restera  impuissant  devant  une  tel  actualité  ,  il  essaiera  de  faire  diversion  en  créant  de  faux  sujets  ( exemple  de  l'  expulsion  des  roms  )  .

Et  je  pense  qu' il  légifiera  certaines  lois  concernants  l'   immigration  .  Bien  que  certaines  de  ses  lois  seront  bénéfiques  aux  immigrés  eux  mêmes  ,  il  ne  faudra  pas  oublier  qu' elles  auront  été  faite  pour nous éloigner  des  vrais  problèmes  sociaux du pays  .

Ci - dessous  les  deux petits chapitres  qui  traitent  de la manipulation  .

1/ La stratégie de la distraction

Élément primordial du contrôle social, la stratégie de la diversion consiste à détourner l’attention du public des problèmes importants et des mutations décidées par les élites politiques et économiques, grâce à un déluge continuel de distractions et d’informations insignifiantes. La stratégie de la diversion est également indispensable pour empêcher le public de s’intéresser aux connaissances essentielles, dans les domaines de la science, de l’économie, de la psychologie, de la neurobiologie, et de la cybernétique. « Garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux, captivée par des sujets sans importance réelle. Garder le public occupé, occupé, occupé, sans aucun temps pour penser; de retour à la ferme avec les autres animaux. »
Extrait de « Armes silencieuses pour guerres tranquilles »

2/ Créer des problèmes, puis offrir des solutions

Cette méthode est aussi appelée « problème-réaction-solution ». On crée d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du public, afin que celui-ci soit lui-même demandeur des mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Par exemple: laisser se développer la violence urbaine, ou organiser des attentats sanglants, afin que le public soit demandeur de lois sécuritaires au détriment de la liberté. Ou encore : créer une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul des droits sociaux et le démantèlement des services publics.




29/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 35 autres membres