Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Subliminal . Que nous demande la télevision ???

http://www.youtube.com/watch?v=D7cQXdVGd0E

 

  Le 10 Septembre 1979, la revue « Times » révéla que 50 magasins avaient installé aux Etats-Unis et au Canada un système subliminal pour éviter le vol à l'étalage. Son inventeur, Hal Becker, eut l'idée de superposer à la musique diffusée dans les magasins des messages subliminaux suggérant de ne pas voler : « Je suis honnête ». « Si je vole, je vais être surpris et envoyé en prison. »

 Une chaîne de magasins de l'Est a réduit ainsi les vols de 37%, économisant ainsi 600 000 dollars, pendant un essai réalisé sur neuf mois. »

***

  La recherche sur le subliminal  dirigea également les scientifiques vers les expériences visuelles. Ce fut la fameuse expérience dans un cinéma où, au moment de l'entracte, on projeta au 1/3000 ème de seconde, un jour sur deux, les messages suivants:

« Faim ? Mangez du Pop-Corn »
et
« Buvez du Coca-Cola »

  Les ventes de Pop-Corn augmentèrent de 57,7% et celle du Coca-Cola de 18,1%.

Dans un film (succession de 24 images par secondes), si on glisse une image qui n'a rien à voir avec la séquence en cours (par exemple un message publicitaire), un spectateur ne pourrait pas s'en rendre compte consciemment du fait de la vitesse de défilement. Alors que l'image est pourtant détectée par les cellules oculaires et envoyée au cortex visuel. Cette image et son contenu sémantique sont analysés par le cerveau mais n'est pas pris en compte par les mécanismes de la conscience qui l'ignore au moment où elle est perçue. Par contre les informations contenues dans cette image peuvent éventuellement influencer le comportement du spectateur.

***

  Le 9 mars 2007, la BBC a annoncé qu'une équipe scientifique, à l'aide d'un scanner, avait démontré que "Le cerveau enregistre les images subliminales, même si le sujet n'en a aucune conscience"

Le cerveau est capable de reconnaître une image ou un message quand bien même ils n'apparaissent qu'une fraction de seconde devant nos yeux.

François Mitterrand est réélu à la présidence. Mais le "Quotidien de Paris" lui reproche d'avoir bénéficié d'images subliminales contenues dans le générique du journal d'Antenne 2.

http://www.dailymotion.com/swf/video/x130px_image-subliminale-de-mitterrand_news?additionalInfos=0

 

image subliminale : Mitterrand et Antenne 2

Comment fonctionne la méthode subliminale :

Qu'elle soit visuelle ou auditive elle est employée essentiellement pour influencer ou persuader les destinataires du message à se conformer à ce qui y est suggéré. La raison pour laquelle les messages doivent être « subliminaux », c'est que puisque l'esprit conscient, ne se rend pas compte du message, il ne peut pas le rejeter, le critiquer ou l'analyser. L'esprit peut donc suivre la suggestion tout à fait naturellement.

Les suggestions subliminales agissent de la même façon que les suggestions hypnotiques.
La capacité de contourner la partie critique de l'esprit conscient est essentielle pour implanter de nouvelles suggestions pour les changements.

En effet à chaque fois que nous sommes confrontés à des choix, nous pouvons décider consciemment du choix que nous allons faire, ceci en fonction de notre volonté et de nos désirs.
Nous pouvons aussi choisir consciemment, de rejeter n'importe quoi. Cependant, notre esprit inconscient n'a pas la même capacité d'analyse de l'information, et il agit en fonction des données qu'il a reçues comme si elles étaient vraies.

Définition du subliminal :

Subliminal veut dire « sous la conscience ». Par exemple, l'image subliminale est une image qui est indécelable à l'oeil nu mais que le cerveau traite malgré tout. Il est à noter que la plupart des législations actuelles interdisent ce type d'images dans la publicité.
Un message subliminal est un stimulus (c'est à dire un agent susceptible de provoquer un changement de comportement chez le sujet observé) qui n'est pas perçu consciemment par la personne qui le reçoit ; il est « hors » du niveau de conscience, mais il excite bien les sens.

On ne connaît pas encore totalement les mécanismes en jeu, mais il semble que le cerveau, qui effectue sans cesse un tri des informations qu'il reçoit, n'applique pas le même filtre à tous les niveaux de conscience, ainsi certaines informations peuvent influencer les émotions sans que le cerveau cognitif y ait eu accès.
L'esprit conscient, ne se rend pas compte du message, ne peut pas le rejeter, le critiquer ou l'analyser. L'esprit peut donc suivre la suggestion tout à fait naturellement.

Les suggestions subliminales agissent de la même façon que les suggestions hypnotiques.

La capacité de contourner la partie critique de l'esprit conscient est essentielle pour implanter de nouvelles suggestions pour les changements.

En effet à chaque fois que nous sommes confrontés à des choix, nous pouvons décider consciemment du choix que nous allons faire, ceci en fonction de notre volonté et de nos désirs.

Nous pouvons aussi choisir consciemment, de rejeter n'importe quoi.

Cependant, notre esprit inconscient n'a pas la même capacité d'analyse de l'information, et il agit en fonction des données qu'il a reçues comme si elles étaient vraies.

C'est un fait psychologique admis que nous sommes conduits et influencés par toutes nos impulsions inconscientes.
Aussi en influençant l'esprit inconscient par la suggestion, des changements puissants peuvent se manifester tout à fait naturellement.


La technique visuelle :

Dans un film, on peut remplacer, chaque seconde, une des images par une image n'ayant rien à voir avec le film, ( étant donné qu'il y a 24 images par seconde au cinéma celle-ci ne sera donc affichée que 417/10.000ème de seconde ).

Certains réalisateurs de films d'horreur ont, ainsi, utilisé des images furtives, incorporées dans les images réelles, pour renforcer l'effet d'angoisse ( par exemple : dans la version rallongée de « L'Exorciste » de William Friedkin ).

Les images subliminales sont donc invisibles à vitesse normale. L'oeil ne pourra les voir, le spectateur ne se demandera pas ce qu'il vient de voir, sauf si celui-ci sait qu'il y a une image subliminale qu'il la cherche et qu'il se concentre, il pourra alors entr'apercevoir celle-ci, et s'il l'a pas vue auparavant, s'il sait où elle est il pourra alors la visualiser.


Quelques exemples parmi d'autres d'utilisation du subliminal visuel :

* Lors des élections américaines de 2000, il a été découvert par hasard une image subliminale glissée dans le spot publicitaire de Georges W. Bush. Cette image subliminale était une insulte « rats » ( = « ordure » ) alors que le spot est en train de faire référence au concurrent, Al Gore. Selon les fabricants du spot, il se serait agit d'une erreur technique... Quoiqu'il en soit et selon une étude menée par Joel Weinberger, de l'université Adelphi aux Etats-Unis, ce spot était susceptible d'augmenter les jugements négatifs des électeurs à l'encontre du candidat visé.

* En 1988 : utilisation à des fins politiques. François Mitterrand est réélu Président de la République. Le « Quotidien de Paris » lui reproche d'avoir bénéficié d'images subliminales contenues dans le générique du journal d'Antenne 2. Une imperceptible image du président avait été insérée dans le générique du journal télévisé d'Antenne 2 à l'automne 1987. Elle a été diffusée 2 949 fois jusqu'à son interdiction, en mai 1988. Cependant, le procès intenté pour « manipulation électorale » a été perdu, car l'image durait plus de 60 millisecondes ce qui exclut la qualification de subliminale. En effet, la loi considère subliminale tout image diffusé entre 30 et 50 millisecondes.

* En 1977, lors de la projection en salle du dessin animé « Bernard et Bianca » à la 38ème minutes, deux images du film laissent voir une femme nue à la fenêtre d'un immeuble. La durée d'apparition était de 1/12ème de seconde et donc imperceptible consciemment. Le scandale n'éclatera qu'en 1990 avec l'arrivée du magnétoscope et sa fonction image par image. Disney sera alors obligé de rappeler 3 millions de cassettes!

* En 1989, des images subliminales de Shoko Asahara, gourou de la secte Aum, furent incrustées dans un épisode de «City Hunter 3» un dessin animé. Ceci au moment où il annonçait sa candidature aux élections législatives de l'année d'après.

* En Décembre 2001, utilisation à des fins commerciales. Durant l'émission Popstars, un téléspectateur vigilant a découvert 33 images cachées de quelques millisecondes représentant un appareil photo jetable de marque très connue et clairement reconnaissable.

* En 2003, utilisation à des fins commerciales. Quatre soirs de suite dans le générique de l'émission « Caméra Café » une image subliminale représentant le logo d'une marque de chewing-gum très connue et ceci, malgré les recommandations faites précédemment par le CSA en décembre 2001. Cette image était réapparue, dans les mêmes conditions, les 27, 28 et 30 mai.
Dans tous les cas, le CSA ( Conseil Supérieur de l'Audiovisuel ) rappelle aux publicitaires le décret du 29 mars 1992 : « a publicité ne doit pas utiliser des techniques subliminales ».

La technique auditive :

Certaines recherches sérieuses existent qui ont prouvé, depuis quelques années, que le concept de perception subliminale est une réalité.

Dixon particulièrement mais aussi Mykel et Daves, Ayres et Clarck, puis les chercheurs de la Fondation pour la Recherche sur les Impressions Subliminales ( FRIS ), l'ont amplement démontré. La théorie, simple, a été vérifiée. Dixon, dans une étude référence sur le sujet, distingue 4 zones de perception selon l'intensité du stimuli.

Le subliminal sonore est basé non sur la durée, comme pour le subliminal visuel, mais sur l'intensité. Une phrase par exemple, est diffusé à un niveau trop faible pour être perçu consciemment. Le cerveau néanmoins l'enregistre et la décode.

Lorsque nous écoutons une musique contenant des messages subliminaux, nous n'entendons généralement que de la musique ou des bruits naturels de vague par exemple. Les musiques choisies sont à base de synthétiseurs formant des nappes sonores sans rupture nette. Le message subliminal, lui, est simplement présent à un niveau caché.

En 1951, le Dr. Hal Becker, a commencé ses recherches sur les effets de la suggestion subliminale. Une des études du Dr. Becker, impliquait l'utilisation de suggestions subliminales incorporées dans le système audio du centre médical Mc Donagh dans le Missouri.
Son test de sept mois a produit des résultats spectaculaires. Les évanouissements dus aux piqûres sont presque tombés à zéro, le nombre de personnes fumant dans les locaux du personnel a chuté de 79 %, et les accès de mauvaise humeur dans la salle d'attente surpeuplée ont été réduites de presque 60 %. Ces problèmes sont revenus à leurs niveaux antérieurs, quand les messages subliminaux ont été arrêtés à la fin de l'étude.

Le 10 septembre 1979, la revue « Time » : « révéla que cinquante magasins avaient installé aux Etats-Unis et au Canada un système subliminal pour éviter le vol dans les rayons. »

Son inventeur, le Dr. Hal Becker, superposa à la musique diffusée dans les magasins des messages subliminaux suggérant de ne pas voler :
« Je suis honnête. Si je vole, je vais être surpris et envoyé en prison ». Près de 50 magasins aux Etats-Unis et au Canada ont installé l'appareil qui permet de réduire le vol à l'étalage et les « emprunts » des employés indélicats.
Une chaîne de magasins de l'Est a réduit ainsi les vols de 37 %, économisant 600 000 dollars, pendant un essai réalisé sur neuf mois.
Deux ans plus tard, en Décembre 1981 un article apparaît dans « Science Digest » : « Il décrit une nouvelle expérience menée par Hal Becker :

Le pouvoir décontractant d'une suggestion subliminale est testé dans le lieu d'anxiété que représente la salle d'attente des médecins. »

Toujours en Décembre 1981 dans « Science Digest » : « Il y a quelques années, la clinique médicale Mc Donagh, à Gladstone, dans le Missouri, a installé un appareil appelé Processeur de subliminal . »
Ce dernier joue une musique apaisante, dans laquelle un message imperceptible consciemment leur suggère de ne pas s'inquiéter à propos du traitement qu'ils vont recevoir. Le message tend à calmer les patients anxieux en agissant sur leur subconscient.
La clinique Mc Donagh installa le processeur parce que certains patients s'évanouissaient d'anxiété en attendant leur traitement une thérapie inhabituelle durant plusieurs heures et qui met en oeuvre une solution de vitamines et de minéraux pour nettoyer les dépôts graisseux dans la circulation sanguine.
Dès lors et tant que le processeur était en marche, les patients ne s'évanouirent plus.
Afin de contrôler de manière absolue l'efficacité du subliminal, le message fut enlevé et la musique laissée.
C'est alors que les évanouissements reprirent.



01/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres