Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Thérapie révolutionnaire contre certaines maladies

   Le combat contre le cancer est une des priorités de la médecine moderne. Des chercheurs américains de l'université du Missouri pensent détenir une victoire de poids à ce sujet. Ils ont développé une forme innovante de thérapie à base de rayonnements. Sur les souris, le cancer est maintenu de la sorte en rémission. Il n'y a de plus aucun effet secondaire délétère comme c'est le cas pour ceux actuellement utilisés (chimiothérapies, etc.). Les essais sur les humains devraient débuter rapidement, à partir du moment où des fonds de recherche seront débloqués.

  Cette forme de thérapie en soi n'est pas si nouvelle, puisqu'il s'agit d'un traitement nommé « boron neutron capture therapy » qui existe depuis les années 30...Les  Chercheurs viennent toutefois de trouver le moyen de la faire fonctionner grâce aux progrès de la nanochimie appliquée à la biologie.


  Les cellules cancéreuses se reproduisent bien plus vite que les cellules normales et, par conséquent, elles absorbent bien plus de nutriments. C'est un talon d'Achille de ces cellules. On fait en sorte que les cellules cancéreuses absorbent du bore. Ensuite, on expose toutes les cellules à un bombardement avec des neutrons. Ces neutrons vont faire éclater les atomes de bore et détruire les cellules cancéreuses de l'intérieur tout en épargnant les autres cellules saines.

Dans la thérapie appelée Boron Neutron Capture Therapy (BNCT ou capture des neutrons par le bore), le patient reçoit du bore par injection. Le produit est absorbé de façon sélective par les cellules cancéreuses après plusieurs heures. Des faisceaux de neutrons ciblent par la suite les cellules cancéreuses, en épargnant les autres cellules.

  Il s'agit d'une forme particulière du bore qui va réagir en capturant un neutron et produire du lithium, de l'hélium et de l'énergie. Les atomes de lithium et d'hélium vont déchirer les cellules cancéreuses. Une grande variété de cancers pourrait être traitée avec cette technique. Cela a très bien marché sur les souris.




08/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres