Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

USA . Mystère des Géants à la chevelure rouge

 

 

Les archéologues ont  découvert il y a un ans que le mythe des Indiens Paiutes des « géants qui mangeaient les hommes » pouvait être basé sur une certaine réalité.
Les Paiutes, un groupe d’indigènes Natives Américains qui habitaient les régions du Nevada, de
l’Utah et de l’Arizona, racontèrent aux premiers immigrants blancs que leurs ancêtres avaient dû se
battre dans le passé contre de féroces géants de race blanche et à la chevelure rouge qui vivaient sur
les mêmes territoires.
Les Paiutes nommaient ces géants Si-Te-Cah ce qui signifie les « mangeurs de tule ». La tule est
une plante aquatique fibreuse que les géants récoltaient à partir des radeaux qu’ils utilisaient pour se
déplacer sur les rivières et principalement sur le lac Lahontan.
Selon les Paiutes, les géants aux cheveux rouges mesuraient plus de trois mètres de haut et ne
pouvaient être approchés. Ils chassaient les Paiutes et mangeaient ceux qu’ils capturaient. Aussi, les
différentes tribus Paiutes s’unirent-elles pour les combattre et les chasser à leur tour.
La légende raconte que les géants durent se réfugier dans une grotte pour échapper aux Indiens. Le
chef des Paiutes ordonna d’obstruer l’entrée de cette caverne avec des branchages et d’y mettre le feu
afin d’obliger les géants à sortir de leur refuge. Ceux qui sortirent furent tués par les flèches des
Indiens, les autres moururent asphyxiés à l’intérieur de la grotte. Bien plus tard un tremblement de
terre ferma par des éboulis l’entrée de cette caverne.

 

Plusieurs centaines d’années après, les archéologues viennent d’explorer cette caverne, située prèsde Lovelock dans le Nevada, là où la légende la situait.

A l’intérieur de la grotte les fouilleurs ont mis au jour des milliers d’objets et les restes momifiés de
deux géants aux cheveux roux, une femme mesurant plus de 2,30 m et un homme dépassant
2,80 m.

La légende se trouva également confirmée par la présence de nombreuses pointes de flèches brisées
ayant heurté les parois de la caverne et d’une couche noire de végétaux brûlés recouvert d’une
épaisse couche de guano.

(Source : Scott)



18/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres