Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

Aura . Les photos KIRLIAN .

Un réparateur d' instrument medicalisé (KIRLIAN ) , aurait découvert accidentellement comment photographié l' aura des humains .

L’ Aura . Les photographies Kirlian .



un halo lumineux entourerait le corps de tous les êtres vivants .

Les clairvoyants qui en décelaient la présence n’ en connaissaient pas vraiment la nature , mais ils savaient qu’il était plus ou moins liés à l’individu qui l’ irradiait .Il reflèterait le tempérament et l’état de santé de la personne qui l‘ émettait . Cet caractéristique se manifesterait par des harmonique de teintes colorisés .

Si nous pouvions la définir en une phrase , L’ Aura serait en quelque sortes

le prolongement énergétique de l’ Âme et du corps Ethérique à travers l’ enveloppe charnel . Les multiples couleurs qui en émaneraient correspondraient aux notes vibratoires de l’ Âme et de son double Ethérique.

Se nuage vibrant ( Aura ) sera étudié pour la première fois par un certain Walter Killer de l’ hôpital Saint - Thomas de Londres .

Se dernier remarqua dès l’ année 1911 , qu’ en regardant à travers des écrans de verre coloré il pouvait voir un rayonnement lumineux qui s’ étalait jusqu’à une quinzaine de Centimètres du corps physique .

D’ après ses travaux l’ Aura qu’il observait pouvait changer de forme et de couleur suivant l’ état de santé de la personne qui la portait .

28 ans plus tard ( 1939 ) , un électricien russe Semyon Kirlian découvrait accidentellement se rayonnement lumineux Aurique .

Alors qu’il réparait un instrument utilisé en éléctrothérapie par un laboratoire universitaire , Semyon Kirlian constata que lorsqu’un patient était traité par l’ appareil , il s’ en suivait la production d’ un minuscule jet de lumière entre les électrodes de la dite machine .

Kirlian essaiera de prendre des photographies avec cette lumière Par la suite , il découvrira qui lui était possible de le faire sans appareils mais simplement en insérant une plaque entre l’ étincelle à haute fréquence et sa main .

Au développement , la plaque photographique laissant apparaître une image illuminé de ses doigts .

Intrigué par le phénomène , Kirlian construira une machine , afin de créer des champs électriques à haute fréquence avec une oscillation de deux cent mille étincelles par seconde entre deux électrodes .

Tout objet vivant placé dans la décharge à haute fréquence était systématiquement enveloppé d’ un halo lumineux .

Même la nature végétal qui se meurt laisserait apparaître certaines caractéristiques spécifiques . Par exemple , une feuille qui venait tous juste d’ être cueilli , continuait de luire d’une lumière intense pendant un laps de temps très court et cette luminosité s’estompait progressivement à mesure que la feuille se mourait .

Autre exemple , si on décidait d’ enlever le tiers d’ une feuille et bien dans l’ effet Kirlian , a la place du morceau manquant subsistait un effet fantôme reconstituant le contour complet et étincelant de la feuille .

L’ Aura continuait de briller autour de la partie manquante et sa luminosité restait très forte lorsqu’on venait de la coupé , mais disparaissait avec l’ agonie de la feuille .

http://www.youtube.com/watch?v=qDOi1BLoN3U

SITE   DARK  RIDE  .

Nous sommes en 1939, Alors que Semyon Kirlian est entrain d'effectuer des réglages sur un appareil électrique, quand soudain, en s'approchant trop d'une électrode, un flash important se produit, ainsi qu'un important choc électrique…

JPEG - 4.2 ko
une feuille…

Curieux de nature, il décide de procéder de nouveau à l'expérience, cette fois-ci il place une plaque photo sensible. En développant la photo, il découvre que tout autour de son doigt se trouve une multitude de petit trait comme des aiguilles. Un peu plus tard, avec sa femme, ils effectuèrent de nombreuses photos, et pensèrent avoir découvert ce que certain médium appellent l'aura.

Pour créer ce genre de photographie, il suffit d'utiliser une sorte d'appareil assez simple. Celui qu'utilisait Kirlian se présentait sous la forme d'un boîtier connecté à un générateur électrique pouvant produire une décharge allant jusqu'à trente mille volts. Cette décharge est transférer sur le corps ou sur l'objet que l'on veut photographier qui est posé sur la plaque photosensible. On voit une voit cette plaque développé tout autour de l'objet ces lignes qui peuvent avoir plusieurs couleurs ainsi que différentes longueurs , des variations qui pour certain peuvent dénoté une maladie chez un être humain, un état de faiblesse ou tout autre chose.

Avec le temps les méthodes s'améliorèrent, les années soixante furent l'apogée de ces méthode. Certains médecin utilisèrent ces techniques pour savoir si une zone du corps de la personne était atteinte de maladie. En fonction des couleurs et de la longueur de ses pics ils pouvaient déceler certains maux.

JPEG - 15.3 ko
une autre…

Certaines expériences ont montré que lorsque l'on sectionnait une partie d'une plante fraîchement coupé on pouvait observé que cette partie apparaissait encore sur la photo Kirlian comme si elle était encore présent, ensuite avec le temps cette partie finissait par disparaître.

Pour certain spécialiste, cette effet semble dût à l'aura de l'objet ou de la plante ou de la personne… L'utilisation dans la médecine semble encore très controversé. Même si on peut observer des variations en fonction de l'état de santé de la personne ou lorsqu'une l'on a une blessure, rien ne prouve que nous avons affaire à une quelconque aura. Il pourrait simplement s'agir de l'apparition sur la pellicule d'un champ électrique produit par les fortes tensions qui entre en jeux.

En attendant un jour une explication a ses phénomènes, on pourra continuer a admirer les bien étrange photo produite par ce phénomène…



30/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres