Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

L' experience de mort imminente testé en laboratoire

http://www.youtube.com/watch?v=sDqVQWwS3N8

L'Expérience de Mort Imminentes (EMI) ou en anglais Near Death Experience (NDE) est ce fameux tunnel que traversent certains malades en état de coma, sous anesthésie ou suite à un accident très grave.

Observé depuis longtemps, ce fait clinique était malheureusement tabou jusqu'en 1977, lorsque le psychiatre américain Raymond Moody en parle dans son ouvrage La vie après la vie.

Le docteur Jean-Pierre Jourdan, directeur de la recherche de la plus grande association scientifique dans ce domaine, accumule, lui, depuis quinze ans, des milliers de témoignages.

LES  ELECTRODES  QUI STIMULENT   LA  NDE .

Certains  chercheurs ont montré que la stimulation électrique du gyrus angulaire (voir cette carte du cerveau) pouvait provoquer la sensation de flotter hors de son corps (j’en ai parlé ici). Aujourd’hui même, Nature présente de nouveaux résultats du même chercheur dans un article intitulé Brain electrodes conjure up ghostly visions (ce qui donne à peu près : «des électrodes dans le cerveau évoquent des visions fantomatiques»).

Lors d’expériences avec une patiente épileptique de 22 ans, Olaf Blanke (directeur du Laboratoire de neuroscience cognitive de l’École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse) et ses collègues ont pu constater que la stimulation électrique d’une zone de l’hémisphère cérébral gauche – appelée «jonction temporo-pariétale » – produisait l’impression qu’un personnage extérieur, une «ombre», était positionné derrière le sujet et répliquait ses mouvements.

Dans l’article de Nature, le chercheur explique que lorsqu’on a demandé à la patiente assise de ramener ses genoux vers son torse et de les entourer de ses bras, elle a senti que le personnage fantomatique s’approchait d’elle par derrière et tentait de l’entourer.

Détails intéressants : la jeune femme n’a pas fait le lien entre ses propres mouvements corporels et ceux de l’«ombre», et cette présence a été décrite comme «désagréable» et «effrayante».




31/01/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres