Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

La Russie lachera Bachar Al Assad dans les prochains jours

Après  la  Tunisie  ,  la  Libye  et  l'  Egypte  voilà  que  la  Syrie  autre  régime  laïc  semble  vacillé   .  En  lisant  ce  qui  suit  ,  vous  comprendrez  pourquoi   Bachar  Al  Assad  fuira  le  Pays  .  Car  la  Russie   le  lachera  dans  les  prochains  jours  . 

Trente ans après son calvaire, la ville martyre de Hama craint le pire, alors que la répression bat son plein dans la Syrie de Bachar el-Assad. 

Abdallah Orfelli est mort une deuxième fois, le 26 janvier à Hama. Il est tombé sous les balles des miliciens de Bachar el-Assad avant d'avoir pu fêter ses 30 ans. Sa mère, qui l'a mis au monde en 1982, l'avait prénommé comme son père, Abdallah Orfelli, tué en février de cette année-là avec les milliers ou dizaines de milliers d'autres victimes du carnage ordonné par le père, Hafez el-Assad. Pour "liquider" une tentative d'insurrection des Frères musulmans, l'armée syrienne avait détruit en grande partie la quatrième ville du pays. 

 

En 1982: de 15 000 à 40 000 morts

http://youtu.be/0aYjZHY_hdc

Le massacre perpétué à Hama, en 1982, est considéré comme l'"acte isolé le plus meurtrier commis par un gouvernement arabe contre son propre peuple dans le Moyen-Orient moderne" par la spécialiste américaine Robin Wright, auteur de Dreams and Shadows : The Future of the Middle East, paru en 2008.  

Pendant près d'un mois, à l'abri de tout regard extérieur, les forces syriennes avaient assiégé et bombardé la ville, coupable d'avoir abrité une insurrection armée fomentée par les Frères musulmans. Des quartiers entiers ont été détruits, tandis que d'autres ont connu des tueries collectives. Les recoupements de témoignages, à travers les enquêtes d'organisations de droits de l'homme ou de journalistes, ont révélé l'ampleur du massacre. Charniers et fosses communes ont été découverts en divers endroits. Dans les immeubles et maisons, systématiquement perquisitionnés, hommes femmes et enfants ont été tués par centaines. Dans la nouvelle ville, 1500 habitants ont été rassemblés dans un stade avant d'être fusillés. Le nombre total de morts reste indéterminé. Il varie, selon les sources, entre 15 000 et 40 000. 




02/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres