Paranovni - Sciences Parallèles

Paranovni -  Sciences  Parallèles

seisme en Indonésie

http://www.youtube.com/watch?v=oNcvc6sKM_M&feature=player_embedded

Le séisme de 9.1 de 2004 accompagné d'un tsunami a fait 230 000 morts.

Un séisme de magnitude 8,7 s’est produit au large des côtes de la province d’Aceh, sur l’île de Sumatra, en Indonésie, ce mercredi à 8 h 38 GMT (10 h 38 en France). Une alerte au tsunami a été déclenchée pour l’ensemble de l’océan Indien.

Scènes de panique en Indonésie

Ce séisme a déclenché des scènes de panique en Indonésie. L’institut américain de géophysique (USGS) et son homologue indonésien ont tous deux fourni la même évaluation de la puissance de ce tremblement de terre sur l’échelle de Richter : 8,7. La secousse a été ressentie à Singapour, en Thaïlande et en Inde.

Selon l’USGS, l’épicentre du séisme est situé à environ 430 kilomètres au sud-ouest de Banda Anceh et à 32 kilomètres de profondeur sous la mer. Le séisme a eu lieu mercredi à 8 h 38 GMT (10 h 38 en France).

Le Centre américain de surveillance des tsunamis du Pacifique a lancé une alerte sur l’ensemble de l’océan Indien : « Les séismes de cet ampleur ont le potentiel de provoquer des tsunamis ravageurs qui peuvent toucher les côtes de l’ensemble du bassin de l’océan Indien », a averti le Centre dans un communiqué.

Évacuation des côtes en Thaïlande et sur les îles Andaman et Nicobar.

Les autorités thaïlandaises ont demandé aux populations vivant sur la côte de la mer Andaman (côte sud-ouest de la Thaïlande) d’évacuer la zone : « Les gens qui vivent sur la côte Andaman doivent se déplacer dans des hauteurs et rester aussi loin de la mer que possible », a indiqué le Centre national de gestion des catastrophes.

L’Inde a elle aussi lancé une alerte au tsunami concernant les îles Andaman et Nicobar, situées dans l’océan Indien. Le Centre national indien sur l’information océanique a lancé une alerte « rouge » concernant ces deux îles. Les côtes de l’Andhra Pradesh et du Tamil Nadu, dans le sud et le sud-est du pays, ont été placées sous haute surveillance.

La province d’Aceh, située à la pointe occidentale de l’archipel indonésien, sur l’île de Sumatra, a été dévastée en décembre 2004 par un séisme suivi d’un tsunami. Cette double catastrophe a fait environ 230 000 morts dans 13 pays du pourtour de l’océan Indien, dont près de 170 000 dans la seule province d’Aceh.



12/04/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres